Aspirine, paracétamol et ibuprofène : relégués à l’arrière des pharmacies

Publié le 3 octobre 2019 à 9:29 Demain | 225 vues

L’Agence du médicament (ANSM) souhaite que les antidouleurs aujourd’hui en libre-service passent derrière le comptoir du pharmacien afin que ce dernier délivre plus de recommandations aux patients.

Le geste est d’une grande banalité : un mal de tête se déclare et on prend aussitôt l’un des anti-douleurs les plus connus du marché à base d’aspirine, de paracétamol ou d’ibuprofène. Or la prise de ces médicaments n’est en réalité pas anodine et peut même déclencher de graves maladies, telles que de graves lésions du foie.

C’est pourquoi l’Agence du médicament (ANSM) souhaiterait, selon le journal Le Monde du 3 octobre, déplacer la position de ces médicaments dans les officines pour qu’ils ne soient plus en libre-service.

Doliprane, Efferalgan, Advil : il faudra les demander

Laissée à la discrétion des pharmaciens, la position dans les pharmacies des anti-douleurs est généralement devant le comptoir, en libre-service, au même titre que certains produits de parapharmacie. C’est ce que l’ANSM appelle les médicaments en accès direct.

Compte tenu de la dangerosité potentielle pour la santé dans certains cas, l’Agence du médicament souhaiterait que désormais le pharmacien conserve les médicaments à bases d’aspirine, de paracétamol et d’ibuprofène derrière son comptoir afin éventuellement d’apporter des mises en garde sur la prise du produit, et aussi pour rappeler au consommateur que ce n’est pas un simple produit de confort.

Retirés de la liste des médicaments en accès direct dès janvier 2020

L’ANSM publie régulièrement sur son site la liste des médicaments en accès libre, dont la dernière liste en date a été élaborée au 23 août 2019. Si les anti-douleurs pré-cités y sont toujours présents, ils devraient disparaître dès janvier 2020 selon le journal Le Monde. Il faut toutefois attendre au préalable le retour d’une « procédure contradictoire » des laboratoires concernés pour connaître leur position sur le sujet.

Pour en savoir plus :
L’ANSM et la liste des médicaments en accès direct
L’article du journal Le Monde sur le sujet

Hélène DESMAZURES

Surprise

Handiplanet : la première plateforme collaborative pour voyager sereinement

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème