Aude : ils s’introduisent dans une gendarmerie pour capturer un Pokémon

Publié le 27 juillet 2016 à 17:37 Pop culture | 992 vues

Quatre adolescents ont été interpellés mardi 26 juillet. Motif ? Ils s’étaient introduits dans la gendarmerie de Saint-Hilaire dans l’Aude pour attraper un Pokémon.

Les situations insolites et à risque autour du jeu Pokémon Go se multiplient à travers le monde. En France, le jeu de réalité augmentée n’est sorti officiellement que dimanche dernier mais les dresseurs français font déjà parler d’eux. Au lendemain de la sortie de Pokémon Go, on comptait déjà deux accidents de la route, l’un dans l’Aisne et l’autre à Besançon (Doubs). On vous laisse deviner la cause. Mardi 26 juillet, soit trois jours après le lancement en France du jeu, nouvel incident. Cette fois, il ne s’agissait pas d’un accident de la route mais d’une intrusion dans une gendarmerie, celle de la commune de Saint-Hilaire au sud de Carcassonne (Aude).

Ils escaladent le mur de la gendarmerie

Les faits se sont déroulés mardi soir peu après 22h, rapporte L’Indépendant. En pleine partie de Pokémon Go, quatre mineurs sont allés loin pour capturer une créature puisque celle-ci se trouvait dans l’enceinte de la gendarmerie. Ce personnage devait être vraiment rare car les jeunes ont décidé d’escalader le mur de l’établissement. Très mauvaise idée. Les adolescents ont été immédiatement contrôlés et interpellés par les gendarmes.

Le magistrat a fait preuve de clémence

Une enquête a été ouverte à la suite pour « intrusion illicite dans une enceinte militaire ». Les parents des mineurs ont aussi été entendus par les gendarmes, indique le quotidien régional. Le procureur de la République de Carcassonne est resté clément car il s’agissait « d’une première intrusion de ce type dans une gendarmerie ». Les intrus se sont vus signifier un rappel à la loi. Les autres dresseurs sont toutefois prévenus : la prochaine fois, la justice sera clairement plus sévère.

Les gendarmes ont tenu à rappeler que l’accès aux casernes de gendarmerie est strictement réglementé et interdit au public. Une intrusion présente un danger pour celui qui la commet, surtout en période d’état d’urgence car « dans le cadre de la légitime défense du personnel militaire, toute personne s’introduisant dans une enceinte militaire s’expose à des risques sévères pour son intégrité ».

 

 

 

 

Justine Dupuy

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème