Augmenter les pistes cyclables pourrait sauver 10 000 vies par an

Publié le 26 janvier 2018 à 13:14 Aujourd'hui | 3551 vues

Augmenter le nombre de pistes cyclables permettrait de sauver environ 10 000 vies par an en Europe, selon une étude réalisée par des chercheurs du Barcelona Institue for Global Health (ISGlobal).

En plus d’être bénéfique pour la santé, le vélo est un moyen de transport non polluant. Cependant, même si de plus en plus de personnes l’utilisent, notamment dans les grandes villes comme Paris, et que les offres de vélos en libre-services se multiplient (Gobee.bike, Ofo, etc.), il n’a pas encore la cote. Et pour cause, hormis dans certaines villes comme Amsterdam ou Copenhague, le réseau cyclable n’est pas très développé sur le Vieux Continent. Pourtant, selon une récente étude (en anglais) menée par des chercheurs du Barcelona Institute for Global Health (ISGlobal), augmenter le nombre de pistes cyclables permettrait d’éviter 10 000 morts prématurées en Europe chaque année. Pourquoi ? Car il y aurait une diminution de la pollution atmosphérique et les habitants seraient en meilleure santé puisqu’ils pratiqueraient plus souvent une activité physique.

Les villes ont besoin de 315 kilomètres de pistes cyclables pour 100 000 habitants

Pour arriver à de telles conclusions, l’Institut a établi un lien entre la longueur des réseaux de pistes cyclables et la fréquence de leur utilisation par les habitants. Les chercheurs se sont donc intéressés à 167 villes européennes de 11 pays différents, dont Rome, Barcelone et Londres. Ils ont ensuite testé quatre scénarios différents dans lesquels la longueur du réseau cyclable augmenterait de 10%, 50% ou 100%. Résultat : plus celui-ci est déployé et dense, plus les habitants décident naturellement de se mettre au vélo. Dans les faits, ce mode de transport serait choisi pour près de 25% des déplacements en ville. D’ailleurs, si un quart des trajets était réellement effectué avec un deux-roues, Londres aurait 1 210 morts prématurées en moins chaque année, Rome 433 et Barcelone 248. Pour atteindre ces 25%, les chercheurs estiment que les villes ont besoin de 315 kilomètres de pistes cyclables pour 100 000 habitants. Cependant, une simple augmentation de 10% du réseau permettrait d’éviter 21 décès prématurés à Rome, 18 à Londres et 16 à Barcelone.

Marie Bascoulergue

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème