Avec Tripartie, achetez et vendez vos objets d’occasion sans vous faire arnaquer

Publié le 24 décembre 2018 à 10:01 Aujourd'hui | 841 vues

Lancée en novembre 2018, Tripartie est une application mobile française qui sécurise les transactions entre particuliers. 

Un pull que l’on n’aime pas, un sac que l’on a déjà… Le père Noël peut parfois se tromper. Que faire alors de ces cadeaux ? Les donner ou bien les revendre sur des plateformes de vente entre particuliers comme Leboncoin, eBay ou sur le réseau social Facebook. Si la pratique est moralement discutable, elle est de plus en plus ancrée. Selon un récent sondage Kantar TNS, plus d’un Français sur cinq (22%) compte revendre un ou plusieurs cadeaux de Noël cette année. L’avantage est double : on se débarrasse du présent non désiré tout en gagnant quelques euros. Pour les acheteurs, c’est aussi une aubaine. Ils peuvent acquérir des produits neufs à petit prix pour de prochaines occasions.

Mais passer par ces sites de petites annonces n’est pas sans risque. Il se peut que l’acheteur n’envoie jamais l’argent ou qu’il envoie un chèque en bois, que le vendeur n’expédie pas le bien vendu ou que le produit ne corresponde pas du tout à la description. Les arnaques ne sont pas rares sur ces plateformes, et les consommateurs se méfient alors de plus en plus. Lorsqu’il s’agit d’un produit cher, comme un smartphone, la méfiance est même multipliée. L’acheteur n’acceptera jamais d’envoyer une somme importante à un parfait inconnu. Le vendeur, lui, n’enverra pas l’objet sans être assuré d’être payé. Résultat, la plupart des transactions entre particuliers ne se font qu’en main propre. Pas vraiment l’idéal si l’on souhaite acheter ou vendre un produit à des kilomètres de chez soi.

Tripartie, l’appli pour acheter et vendre en toute sécurité

Conscients de cette problématique, Victorien De Doncker, Andréas Lambropoulos et Christophe Boucrot ont alors créé une application mobile qui permet de sécuriser les transactions entre particuliers : Tripartie. Le principe est simple : l’acheteur adresse son paiement à Tripartie, puis le vendeur expédie l’objet de la transaction. À réception, l’acheteur vérifie la conformité et Tripartie paye le vendeur.

Exemple : vous souhaitez acheter un sac à main sur une plateforme comme Leboncoin. Vous entrez en contact avec la personne qui le vend, et vous lui proposez de passer par l’application Tripartie. L’inscription est totalement gratuite et prend une minute. Il vous suffira de faire une demande de transaction, d’indiquer le numéro de téléphone ou l’adresse e-mail du vendeur en précisant la somme qui sera donnée, et de configurer la période d’inspection. Celle-ci, qui peut être de 3, 6 ou 9 jours, « permet de vérifier l’objet avant que le paiement soit effectué », explique Victorien De Doncker. Mais attention, Tripartie prend des frais. Ces derniers varient en fonction du mode de paiement, entre 3 et 4% du prix de l’objet vendu. « Pour les grosses sommes, les frais sont plafonnés à 29 euros », précise le cofondateur. Vous pouvez prendre en charge l’intégralité des frais ou les partager avec le vendeur. À vous de choisir. Vous payez, et l’argent est ensuite bloqué tant que vous n’avez pas reçu votre sac. Si tout est bon, et une fois la période d’inspection passée, le vendeur recevra ladite somme.

Côté vendeur, c’est la même chose. Si vous décidez de vendre votre smartphone ou votre montre reçue à Noël, et qu’une personne est intéressée, vous lui demandez de passer par Tripartie. En utilisant l’appli, vous pourrez envoyer votre objet en toute confiance. Vous serez certain de ne pas vous faire arnaquer. « Grâce au séquestre des fonds, on bloque l’argent pendant que la transaction se déroule et on le délivre vraiment quand on est sûr que les deux parties sont satisfaites. » Dans le cas où l’acheteur deviendrait muet et ne validerait pas l’objet à compter de la réception de votre article, vous serez payé. Les colis envoyés sont d’ailleurs tous tracés. Impossible pour l’acheteur de dire qu’il n’a pas reçu la commande alors qu’il l’a bien réceptionnée.

Un litige ? « Tripartie s’occupe de tout », assure Victorien De Doncker, également avocat. L’appli ne prélève aucune commission sur les transactions annulées.

Que l’on soit vendeur ou acheteur, Tripartie est un outil très pratique et qui rassure. L’application, disponible gratuitement sur iOS et Android, permet même de faire des transactions en dollar, en livre sterling ou encore en franc suisse. De quoi faire des transactions en toute sécurité n’importe où !

 

Marine VAUTRIN

  1. C’est la même chose que l’application Obvy avec moins de services. Étrange que votre site que je suis avec beaucoup de régularité n’aille pas voir les autres initiatives. Flemme de Noël ?

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème