Baisse des impôts : qui en bénéficiera ?

Publié le 9 septembre 2016 à 13:02 Aujourd'hui | 659 vues

Le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, a annoncé ce vendredi 9 septembre un geste fiscal de l’ordre d’un milliard d’euros. Plus de 5 millions de ménages seront concernés par cette mesure.

L’annonce était attendue. La baisse d’impôt sur le revenu promise par le gouvernement, et qui sera votée dans le cadre du budget pour 2017, portera sur « un montant de un milliard d’euros », « au bénéfice des classes moyennes », a annoncé le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, ce vendredi 9 septembre. Selon le ministre, cette mesure prendra la forme d’un crédit d’impôt de 20% sous condition de revenu.

La mesure bénéficiera aux personnes seules, célibataires et veuves dont le revenu mensuel est inférieur à 1 700 euros nets, avec un lissage jusqu’à 1 900 euros pour éviter les effets de seuil. Les couples concernés seront ceux dont les revenus sont inférieurs à 3 400 euros nets par mois. Ces seuils seront aussi majorés pour les familles. Par exemple, un couple ayant trois enfants pourra profiter de cette baisse si ses revenus sont inférieurs à 4 800 euros, a indiqué le ministre à l’AFP.

Au total, selon les estimations de Bercy, cette baisse concernera plus de 5 millions de foyers fiscaux, pour un gain moyen de près de 200 euros.

Un crédit d’impôt pour les retraités

 Autre annonce, tous les retraités pourront bénéficier à partir de 2017 d’un crédit d’impôt pour les services à la personne et l’emploi de salariés à domicile. Ce geste concernera en effet tous les retraités et non plus seulement ceux qui sont imposables. Selon Bercy, cette mesure touchera 1,3 million de ménages, pour un coût d’environ un milliard d’euros.

Baisse de l’impôt sur les sociétés

Outre les ménages, Michel Sapin a également annoncé un geste pour les entreprises. Ces dernières vont profiter d’un abaissement du taux de l’impôt sur les sociétés qui va passer progressivement de 33,33%, actuellement, à 28% pour toutes les entreprises d’ici à 2020, en commençant dès 2017 par les petites et moyennes entreprises (PME).

Le taux du crédit d’impôt compétitivité emploi (Cice) sera aussi porté de 6% à 7% en 2017 pour les salaires allant jusqu’à 2,5 fois le Smic. Selon le ministère de l’Économie et des Finances, cela représente « un allègement supplémentaire pour les entreprises de 3,3 milliards d’euros ».

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème