Bientôt la fin des cages à lapins ?

Publié le 31 janvier 2017 à 11:45 Aujourd'hui | 1144 vues

La semaine dernière, les membres de la commission agriculture du Parlement européen ont voté en faveur du projet visant à améliorer les conditions d’élevage des lapins en Europe, et donc à en finir avec les minuscules cages dans lesquelles ils évoluent aujourd’hui.

Finies les cages à lapins ? Bientôt ! En effet, le 25 janvier dernier, dans le cadre de la Commission Agriculture du Parlement Européen, la majorité des députés a voté en faveur d’un rapport pour le bien-être de 320 millions de lapins d’élevage en Europe, dont 37 millions en France (3ème producteur européen de viande de lapin). Ce projet de loi prévoit l’abandon progressif des cages en les remplaçant par des systèmes alternatifs comme des enclos plus spacieux ou les élevages en parc, déjà utilisés pour les poules ou les oies.

CWF, une association engagée pour les lapins

Pour la première fois depuis dix ans, ce vote ouvre la voie à de nouvelles législations pour les animaux d’élevage. Ce changement survient grâce à l’action manifeste de l’association CIWF (Compassion In World Farming) qui se bat pour la défense des animaux depuis des années.
Effectivement, le CIWF travaille depuis de nombreuses années à améliorer les conditions de vie des animaux en élevage en Europe, dont les lapins. En mai dernier, leur action a pris une nouvelle dimension lorsqu’ils ont remis une pétition de plus de 600 000 signatures aux vingt-huit ministres européens de l’Agriculture demandant la fin de l’élevage de lapins en cage. En janvier, les signataires ont ensuite envoyé « près de 600 000 emails » aux députés membres de la Commission Agriculture afin qu’ils prennent position en leur faveur. Pour Aurélia Greff, responsable campagne pour CIWF France. : « C’est encourageant que la majorité des députés européens aient voté en faveur du rapport présenté par le député européen Stefan Eck, reconnaissant la nécessité d’abandonner les cages. ».

Les cages : « un mode d’élevage obsolète »

Aujourd’hui 99 % des lapins élevés pour leur viande dans l’UE passent toute leur vie dans des cages, petites et vides. Le constat du CIWF – soutenu par de nombreux scientifiques- maintient que de plus grands espaces permettront non seulement aux lapins plus de libertés mais aussi un environnement plus sain que les cages où règne une proximité propice aux maladies, et donc de (trop) nombreux traitements antibiotiques. « Les cages sont un mode d’élevage obsolète qui ne répond pas aux attentes sociétales fortes en matière de bien-être animal », selon Aurélia Greff.

Un combat qui ne fait que commencer

Pour Aurélia Greff : « Nous avons surmonté le premier obstacle sur la voie de l’amélioration des conditions de bien-être des lapins. » Effectivement, le combat n’est pas fini puisque la demande de la mise en place d’une législation spécifique sur la protection des lapins n’a pas encore été adoptée. Dans quelques semaines, ce rapport pour le bien-être des lapins sera voté lors de la session plénière du Parlement européen. À savoir que le projet demande également une aide pour les éleveurs car si les charges de ces derniers augmentent, beaucoup renonceront à suivre cette bonne résolution de l’UE.

Maguelonne Rigal

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème