Bientôt la fin du téléphone fixe classique

Publié le 27 août 2018 à 12:09 Aujourd'hui | 759 vues

Fin d’une époque. L’opérateur Orange, ex-France Télécom, va arrêter progressivement le réseau historique des téléphones fixes, appelé le réseau téléphonique commuté (RTC).

Pour bénéficier d’une ligne téléphonique fixe, il existe aujourd’hui deux possibilités : la première est celle de passer par une box, et la seconde est celle d’utiliser la bonne vieille prise murale. La plupart des foyers passent par la box Internet mais encore 9,4 millions de lignes traditionnelles sont utilisées. Mais bientôt, les téléphones branchés directement à une prise en « T » seront de l’histoire ancienne. L’opérateur Orange, anciennement France Télécom, va en effet couper le réseau téléphonique commuté (RTC), support des services de téléphonie traditionnelle. Cela se fera toutefois par étape.

Fin de la commercialisation des lignes en novembre

À compter du 15 novembre, Orange va tout d’abord cesser de commercialiser des abonnements au réseau téléphonique commuté, les lignes traditionnelles, rapporte Le Parisien. Les nouveaux clients ou ceux qui déménagent devront obligatoirement opter pour une offre avec un accès à Internet. Et à partir de 2023, l’opérateur commencera à couper le réseau, groupe de communes par groupe de communes. Tous les utilisateurs du fixe devront ainsi progressivement s’équiper d’une box.

« Il y aura des équipements simplifiés pour les personnes âgées », rassure Laurent Benatar, directeur du Système d’information chez Orange, au Parisien. L’État assure par ailleurs que le service universel du téléphone va perdurer. «  L’État est le garant de ce service afin que chaque Français ait accès à un service téléphonique de qualité à un prix raisonnable », souligne au quotidien  Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie.

Selon Orange, des tests ont été menés avec succès dans 14 communes du Finistère. Mais la transition risque d’être plus complexe pour les professionnels. 70% des entreprises françaises fonctionnent avec le RTC pour au moins une partie de leurs installations téléphoniques : terminaux de paiement, fax, système d’alarme, etc. Elle risque également d’occasionner de nombreux frais.

Pourquoi arrêter ?

Car les équipements et composants spécifiques à ce réseau deviennent obsolètes. Ils arrivent « en fin de vie », explique Michel Combot, directeur général de la Fédération française des Télécoms. Orange a de plus en plus de mal à se fournir en pièces de rechange en cas de panne.

 

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème