Black Friday : peut-on échanger ou se faire rembourser un article en promo ?

Publié le 21 novembre 2018 à 9:42 Aujourd'hui | 1019 vues

Le Black Friday fait son retour vendredi 23 novembre 2018. Réponse Conso vous rappelle quels sont vos droits en boutique comme en ligne.

Noël approche à grands pas. L’heure de faire ses cadeaux aussi. Pour faire de bonnes affaires, on peut profiter du Black Friday qui aura lieu vendredi 23 novembre. Cette opération commerciale vient des États-Unis et a lieu chaque année le jour suivant Thanksgiving. Pendant une journée, les commerçants proposent des rabais monstres sur une multitude de produits : vêtements, high-tech, électroménagers, jouets, etc. Ce rendez-vous a depuis traversé l’Atlantique et s’est même étendu sur Internet. Le lundi qui suit le Black Friday est appelé le Cyber Monday. En France, ce rendez-vous promotionnel gagne du terrain. Encore méconnu il y a quelques années, il est devenu incontournable. Selon une récente étude Yougov pour le site de cashbak et de bons plans Poulpeo, plus de 9 Français sur 10 déclarent avoir déjà entendu parler du Black Friday (91% vs. 71% en 2017, 58% en 2016).

Cette année, les consommateurs vont une nouvelle fois faire chauffer la carte bleue. D’après cette même étude, un peu plus d’un Français sur deux compte faire des achats durant cette période. Le budget prévu a légèrement diminué par rapport à l’an dernier : de 260 euros à 245 euros. Une belle somme tout de même. Les consommateurs sondés ont l’intention d’acheter des produits de mode (55%), high-tech (45%), des chaussures (45%), de l’électroménager (39%) et des produits de beauté (25%). Avec ses offres alléchantes, le Black Friday est une aubaine. Mais face à cette frénésie d’achat, il est possible de se tromper (l’article ne convient plus) ou de tomber sur une mauvaise surprise (le produit est endommagé, ne correspond pas à la description). Est-il alors possible d’échanger ou de se faire rembourser un article acheté lors du Black Friday ? Réponse Conso vous rappelle quels sont vos droits en boutique comme en ligne.

Black Friday : quand l’achat a été effectué en boutique

Si vous avez acheté un produit à prix cassé dans un magasin, sachez que ce dernier a le droit de refuser l’échange ou le remboursement, à condition qu’il le signale à ses clients. Le commerçant à tout à fait le droit d’afficher « ni repris, ni échangé ». En revanche, en cas de vice caché (un défaut non visible en boutique), le vendeur est tenu de remplacer l’article ou de le rembourser. Par exemple, si vous avez acheté un extracteur de jus ou un smartphone soldé durant le Black Friday, et quand rentrant chez vous il ne marche pas, vous avez le droit de le rapporter et d’exiger un remboursement ou un autre appareil. Vous disposez d’un délai de deux ans.

Black Friday : quand l’achat a été effectué sur Internet

Si vous avez acheté un produit en ligne, vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours à compter de la livraison, même si l’article était en promotion. Vous pouvez retourner le produit au vendeur, sans pénalité. À noter que les CD, DVD, jeux vidéo, logiciels informatiques ou cosmétiques ne pourront pas être rendus si vous les avez ouverts. Les frais de port peuvent être à votre charge mais certains commerçants les offrent. Vous serez remboursé contre le retour du produit. L’échange n’est pas toujours automatique. Ici aussi vous disposez de la garantie des vices cachés et de la garantie légale de conformité (quand le produit ne correspond pas à sa présentation sur le site, notamment).

Sur Internet, soyez vigilant. Vous n’êtes pas toujours à l’abri des mauvaises surprises. Cherchez les conditions générales de vente et lisez-les bien, vérifiez que le paiement est sécurisé, faites attention aux faux avis de consommateurs (diversifiez vos sources d’information). Enfin, regardez où est domiciliée l’entreprise et s’il y a un numéro de téléphone valide pour la joindre. Conseil : préférez un site français ou européen. « Les sites marchands  basés en  France  ou  en  Europe  offrent  davantage  de  garanties  que  ceux  installés  hors Union  européenne », rappelle la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Justine Dupuy

Surprise

Opportunity : le crépuscule d’un demi-dieu de l’espace

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème