Blooow, le coussin qui purifie l’air intérieur

Publié le 2 avril 2018 à 10:00 Aujourd'hui | 1323 vues

L’entreprise française Blooow a mis au point un petit coussin capable dépolluer l’air intérieur d’une maison ou d’une voiture.

Ce n’est un secret pour personne, notamment pour celles et ceux vivant dans une grande ville, l’air est pollué. C’est pourquoi, lorsque nous rentrons chez nous, nous aspirons à respirer un air plus sain et moins nocif pour notre santé. Ce qui est malheureusement loin d’être le cas. Entre l’encens, les bougies parfumées, la peinture, les meubles neufs, les graisses brûlées ou encore les produits d’entretien, l’intérieur d’une maison peut vite être très pollué. Malheureusement, selon un récent sondage réalisé par Opinion Way pour la start-up Teqoya, les Français sous-estiment ce problème. Pourtant des gestes simples permettent de vivre dans un foyer plus sain. Il suffit d’aérer au minimum 10 minutes une pièce à vivre, de limiter les produits chimiques, de fumer dehors ou encore de se prémunir d’un purificateur d’air.

Des moyens moins onéreux existent également pour « dépolluer » une pièce. Parmi eux, le coussin Blooow. Celui-ci est capable de purifier l’air intérieur sans que vous n’ayez rien à faire. Pour utiliser ce petit coussin étonnant, rien de plus simple. Il suffit de l’accrocher sur un mur grâce à un clou, ou de le déposer quelque part au hasard dans une pièce, une voiture ou même dans un magasin. Il agira tout seul. Le purificateur Blooow fonctionne jour et nuit sans électricité et sans filtre à changer. Il ne fait donc aucun bruit. Un concept qui a déjà séduit puisqu’il a été récompensé d’une médaille de bronze au concours Lépine 2016.

Écologique, économique et décoratif  

Fait à base de charbon actif et d’acétoacétamide, le coussinet va venir piéger et neutraliser les formaldéhydes et les COV (Composés Organiques Volatils), à savoir des polluants d’un foyer. Une fois ces derniers capturés, aucun sous-produit nocif n’est relâché. Blooow est optimal pendant plus 15 000 heures, soit 625 jours (presque 2 ans). Au-delà, il perd en efficacité. Lorsqu’il n’est plus aussi performant, vous pouvez renvoyer gratuitement les modules usagés à la société Blooow qui se chargera du recyclage. Economique et écologique ! Pour prouver son efficacité, Blooow a été testé par un institut technologique indépendant, le FBCA, selon la norme ISO 16000-23. Après analyse, les résultats étaient concluants puisque la qualité de l’air a été nettement améliorée. Concrètement, la concentration de formaldéhyde a chuté de 44% et celle du toluène de 30%. Ce dernier est d’ailleurs considéré comme « hautement prioritaire » par l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur.

Avantage supplémentaire : étant disponible dans plusieurs couleurs, Blooow pourra ainsi égayer et apporter une touche de déco à votre intérieur. Autre point positif non négligeable, le purificateur d’air Blooow a été entièrement conçu et développé en France. La technologie renfermée dans ces petits coussins est issue de la recherche sur la réduction des COV dans les meubles en partenariat avec le CNRS et l’université de Haute-Alsace. C’est donc un produit 100% français.

Si vous souhaitez acheter un purificateur d’air Blooow, rendez-vous ici. Comptez entre 14,90€ (version 60g pour les petits espaces) et 34,90€ (version 180g, pour les pièces à vivre).

Crédits photos : Facebook Blooow.Purificateur.dair

 

Marie Bascoulergue

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème