Une brasserie toulonnaise sert le café… à 10 euros !

Publié le 8 juillet 2016 à 11:35 Pop culture | 1091 vues

« À partir de 17h, café à 10€ hors restauration », voilà ce qui est inscrit à l’entrée de la brasserie La Réale, à Toulon, dans le Var. Le propriétaire ne voulait plus voir ses tables occupées par une simple tasse de café et un verre d’eau.

La vue sur le port de Toulon, en Côte d’Azur, sur lequel donne la brasserie La Réale ne fera pas oublier le prix de son café pour autant. À partir de 17 heures, consommer le liquide noir dans cet établissement vous coûtera… 10 euros ! Un écriteau à l’entrée vient même confirmer cette information.

Pourquoi un prix aussi élevé ?

Cette décision de tarifer le café à 10 euros n’a pas été prise à la légère. Tout est parti d’un constat. Le propriétaire, Jean-Michel Bonnus, ne souhaitait plus voir ses clients « bloquer ses tables pour un simple café et un verre d’eau » à l’heure de l’apéritif, rapporte Var Matin. Lui veut plutôt faire de sa brasserie un bar à cocktails.

Il a dans un premier temps supprimé le café dans La Réale en fin d’après-midi. Il était donc interdit d’en boire jusqu’à ce qu’une cliente mécontente porte plainte contre l’établissement. « Il n’y avait aucun souci avant cette histoire, les gens comprenaient que l’on mise sur les cocktails, mais une cliente n’a pas apprécié le refus. Nous avons reçu une plainte contre l’établissement », explique le restaurateur toulonnais. La répression des fraudes lui a rendu visite, lui indiquant que « refuser de  servir du café après 17h était interdit ». Ce qui l’a contraint à trouver une autre solution.

« Au début j’avais écrit 50 euros »

Augmenter le prix du café, voilà une solution extrême mais efficace. Si les 10 euros vous semblent excessifs, vous pouvez vous estimer heureux car avant cela, le caoua coûtait 50 euros ! « La loi m’y autorise! Le prix des consommations est libre et fixé par l’établissement. Au début j’avais écrit 50 euros! Puis je me suis ravisé, ça fait maintenant une semaine que le prix d’un café hors restauration après 17h est à 10 euros », raconte-t-il.

Ce nouveau tarif fait réagir la population locale. « Les passants pensaient à une blague en lisant l’écriteau placardé sur ma baie vitrée. Maintenant je ne vends plus de café en fin d’après-midi, mais si un client souhaite en prendre un au tarif indiqué je lui servirai volontiers! ».

À ce prix-là, on se passerait bien de café !

Roumaissa Benahmed

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème