Budget auto : dans quelles régions dépense-t-on le plus ?

Publié le 30 mars 2017 à 17:34 Aujourd'hui | 792 vues

L’Automobile Club Association (ACA), a dévoilé ce jeudi le « budget de l’automobiliste 2016 ». Selon les régions le budget peut varier considérablement.  

Comme chaque année, l’Automobile Club Association publie son étude sur le budget de l’automobiliste Français. 2016 a été marqué par une hausse des dépenses automobiles au-delà du taux d’inflation général de 0,2%. Mais selon où l’on habite en France, ces dépenses sont plus ou moins élevées… L’ACA a comparé les postes de dépenses automobiles en prenant comme référent une voiture fonctionnant au SuperCarburant SP95. Le redécoupage des nouvelles régions n’étant pas effectif au 1er janvier 2016, les analyses statistiques ont été effectuées non pas sur 12 régions, mais sur 22.

Budget Global

Pour ce qui concerne le budget global, c’est en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, et Languedoc-Roussillon que les automobilistes dépensent le plus pour leurs véhicules. Plus de 6000 euros dépensés dans des frais en tout genre. En région PACA le budget global atteint 6184€ . Cela s’explique notamment par les coups d’assurance (730€) et d’entretien (880€) très élevés. En revanche, ce sont les Lorrains qui dépensent le moins pour leur voiture, avec un budget moyen annuel de 5441€. Comment l’expliquer ? La raison est simple, les habitants de la région Lorraine roulent moins que le reste de la population française (7000km de moins approximativement). Par conséquent, ils déboursent moins en essence (703€ annuel). Les frais de péage sont aussi limités (164€ annuel). On retrouve aussi la Picardie et la Champagne-Ardenne dans le classement des régions dont le budget global annuel est inférieur à 5500€.

Frais d’entretien

Encore une fois, les frais d’entretien font office d’une grande disparité entre les régions. Pour un même véhicule, ceux-ci peuvent grimper jusqu’à 889€ en Île-De-France, alors qu’en Champagne-Ardenne et Bourgogne les frais s’élèvent à 773€. Concernant les plus fortes hausses de tarifs, on retrouve une fois de plus la région Rhône-Alpes avec une inflation de 3,8% et la région Nord-Pas de Calais avec +3,1%. Bien que la plupart des frais d’entretien proviennent de sociétés privées, l’ACA a pu obtenir des statistiques sûres et très précises sur ces dépenses.

Frais de carte grise et d’essence

Les frais concernant les cartes grises et l’essence font aussi preuve d’un écart important. En effet, les conseils régionaux décident le montant de taxation pour le certificat d’immatriculation en fixant un prix au « cheval fiscal ». C’est ainsi qu’en Corse le budget est de 135€ à l’inverse de la région PACA, où il faut compter environ 256€. Concernant l’essence, chaque région peut également moduler la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), en prélevant un maximum de 2,5 centimes par litre. Fin 2016, la Corse était la seule région à ne pas appliquer cette taxe. L’Ile-de-France fait partie des régions où les frais d’essences sont les plus bas, puisque la majorité des conducteurs conduisent au diesel, et que l’étude ne prend en compte que l’essence.

La hausse des dépenses automobiles en 2016, a poussé l’ACA à s’interroger sur l’avenir des voitures électriques. Aujourd’hui celle-ci est en plein essor, mais encore « imparfaite ». La voiture électrique souffre de son autonomie limitée, et de ses contraintes de recharge. Pourtant l’organisation pense que c’est « un véhicule à suivre de près ». Elle sera à l’avenir, très certainement, une alternative de choix quant aux dépenses devenues bien trop onéreuses dans certaines régions…

Pour lire le « budget de l’automobiliste 2016 » intégralement, c’est ici.

 

Alice Glaz

Surprise

Dites stop au harcèlement par SMS

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit