La Californie fait la chasse aux ordinateurs énergivores

Publié le 21 septembre 2016 à 15:09 Demain | 678 vues

L’État de Californie aux États-Unis pourrait rendre obligatoire des normes d’efficacité énergétique pour les ordinateurs et les écrans. Le projet de loi, déposé le 9 septembre dernier, permettrait de faire des économies considérables.

Les ordinateurs et autres écrans sont très énergivores, surtout quand ils sont en mode veille. C’est d’ailleurs pendant ce temps qu’ils sont les plus gourmands en électricité. En Californie, on estime que 61% des ordinateurs fixes, installés dans les bureaux des entreprises, resteraient en veille, selon une étude de l’université de Californie. Ce qui représente, bien entendu, un coût environnemental mais aussi financier. Ces appareils représenteraient 3% de la facture électrique des foyers californiens et 7% de celle des entreprises.

373 millions d’euros économisés

Ainsi, pour lutter contre ce gaspillage, l’État de Californie a déposé, début septembre, un projet de loi qui fixerait des normes d’efficacité énergétique. Cette réglementation permettrait de faire économiser aux utilisateurs 373 millions de dollars, soit l’équivalent de la consommation annuelle de tous les foyers de la ville de San Francisco. Si elle est adoptée, la loi obligerait les constructeurs à proposer des ordinateurs plus économes en énergie. « Les ordinateurs et moniteurs qui consomment plus d’énergie que les normes proposées par la Californie ne pourront plus être vendus en Californie à partir de la date d’entrée en vigueur », explique aux Échos, Pierre Delforge, directeur de l’efficience énergétique de l’ONG américaine Natural Resources Defense Coundil (NRDC), qui participé à l’élaboration du projet de loi.

Cette mesure pourrait coûter aux fabricants 14 dollars de plus pour chaque ordinateur, un supplément qui sera sans doute transposé sur la facture de l’acheteur. Toutefois, les autorités estiment que, grâce à ces nouvelles normes, les consommateurs pourront faire une économie de 40 dollars sur leurs factures d’électricité, sur quatre ans.

Une série de normes entrerait en vigueur dès janvier 2018 pour les stations de travail et les serveurs, une deuxième en janvier 2019 pour les ordinateurs portables et enfin une troisième série qui serait lancée en juillet 2019 pour les autres écrans.

La Californie pourrait ainsi être le premier État des États-Unis à adopter une telle législation. D’autres pourraient suivre le mouvement. Le projet de loi sera, quant à lui, débattu fin 2016.

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème