Carambar revient en France !

Publié le 2 mai 2017 à 17:58 Aujourd'hui | 1051 vues

Le feuilleton Carambar ouvre un nouveau chapitre ce mardi 2 mai : le fond d’investissement français Eurazeo, qui avait acquis la célèbre marque aux blagues potaches il y a un an au groupe américain Mondelez, a entrepris de rapatrier l’ensemble des marques du portefeuille (Suchar, Rocher, Poulain, Vichy…) sur le territoire français au sein d’un même groupe, CPK, avec pour objectif d’en faire des marques 100 % Made in France à l’horizon 2020. C’est la filiale de CPK, nommée Carambar & Co qui devra développer les marques en France.

Jugées trop françaises, trop « locales », les marques de confiseries dont Carambar fait partie n’avaient pas réussi à séduire le groupe américain Mondelez qui peinait à les relancer. Le 31 mars 2016, il cédait ainsi pour 250 millions d’euros 12 marques de confiseries françaises emblématiques de notre enfance au fond d’investissement Eurazeo. Carambar, Suchar, Kréma, La Pie qui Chante, Poulain, Vichy… reprenait donc un pied en France.

Un an plus tard, le repreneur Eurazeo annonce avoir la création du groupe CPK et de sa filière Carambar & Co, en charge du développement des marques. Cette annonce est également la promesse de la création de 900 emplois, dont 750 sur les cinq sites de production en France : Blois (Loir-et-Cher), Marcq-en-Barœul (Nord), Saint-Genest (Allier), Vichy (Allier) et Strasbourg (Bas-Rhin).

Une entreprise 100% Made in France

La filiale Carambar & Co doit en effet devenir à terme totalement autonome. L’objectif de la société est de produire 100% Français d’ici 2020, le Made in France devenant la marque de fabrique de l’entreprise. Pour cela, un plan industriel a été mis en place et prévoit des transferts entre certaines lignes de production de Mondelez et des sites de CPK. Dans l’accord de cession qui vient d’être finalisé, Mondelez International maintiendra sa production, tout en la diminuant, jusqu’à ce que les nouvelles de lignes de production de CPK soit totalement opérationnelles et autonomes.

Les ambitions de CPK sont grandes : venir regagner des parts de marché en Europe à son plus grand concurrent, la marque allemande Haribo, numéro 1 du secteur depuis 5 ans. En relançant la demande, le groupe français mise sur des volumes de production en hausse qui  permettront de faire tourner à plein les usines françaises.

Préparez-vous au retour en force des confiseries championnes des cours d’écoles il n’y a pas si longtemps que ça !

Alice Glaz

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème