Carrefour lance une marque de lait selon les attentes des consommateurs

Publié le 13 septembre 2016 à 15:34 Aujourd'hui | 2936 vues

Une nouvelle marque de lait intitulée « C’est qui le patron ?! La marque du consommateur » va faire son apparition, à l’automne, dans les rayons des hyper et supermarchés Carrefour. Ce qui la démarque des autres briques de lait, c’est que le consommateur décide du prix et des conditions de production.

Carrefour lance une nouvelle marque de lait, nommée « C’est qui le patron ?! La marque du consommateur », disponible dès la fin octobre, dans tous ses hyper et supermarchés de France, soit plus de 1200 magasins. La particularité ? Le consommateur décide non seulement du prix du produit qu’il achète mais aussi de ses conditions de production.

La brique de lait « responsable » est en cours de création. Elle sera vendue entre 69 et 99 centimes le litre, le prix variant selon certains critères qualitatifs. La somme a été fixée suite à un questionnaire en ligne, auquel ont répondu 6 000 participants.

Pourquoi le lait ?

Le choix du lait est « hautement symbolique », comme le qualifie Le Parisien. En effet, après le conflit qui a opposé les producteurs laitiers à Lactalis, le prix du litre de lait a connu une revalorisation de 1,81 euros, passant ainsi de 25,69 à 27,5 centimes d’euros en moyenne.

Pour éviter ce type d’opposition entre producteurs et géant du lait, Carrefour a souhaité laisser les rennes aux consommateurs. Ceux-ci noteront la production sur un cahier des charges. Une manière de « redonner du sens à notre consommation ». Parmi les promesses que les producteurs s’engagent à suivre, c’est nourrir les vaches sans OGM, par exemple : un des nombreux critères demandés par les consommateurs soumis au vote. 51 producteurs laitiers, issus de petites exploitations familiales, se sont rassemblés en coopérative dans le département de l’Ain pour fournir entre 7 et 10 millions de litres. C’est la laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel, dans le Loiret, qui se chargera de la collecte et du conditionnement.

« En échange d’un coût supplémentaire minime (environ 7 centimes d’euros par brique, soit 3,50 euros par an), les consommateurs vont pouvoir participer à sauver cette filière », explique Nicolas Chabanne, à l’origine de l’initiative, également président des Gueules Cassées, une association anti-gaspillage qui met en avant des légumes « moches » (retirés des rayons car biscornus). La bouteille de lait sera présentée au Salon International de l’Alimentation, qui se déroulera du 16 au 20 octobre, à Paris Nord Villepinte.

Même si la marque « C’est qui le patron ?! La marque du consommateur » ne se focalise pour le moment que sur le lait, elle pourrait concerner d’autres produits laitiers, voire même la charcuterie ou encore la pizza.

Voici à quoi va ressembler la brique de lait :

lait

Roumaissa Benahmed

  1. Très bonne décision
    Nous y adhérons sans réserve

    Achille PREVOT

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème