Carrefour : vers la fin des œufs de poules élevées en cage en Europe

Publié le 16 novembre 2017 à 12:39 Aujourd'hui | 926 vues

Carrefour s’engage un peu plus. L’enseigne a annoncé qu’elle ne commercialisera plus d’œufs issus de poules élevées en cage à sa marque dans tous ses magasins en Europe.

Les œufs de poules élevées en cage, c’est bientôt terminé pour Carrefour. En décembre 2016, le géant français de la distribution s’était déjà engagé à cesser la vente en France d’œufs de batterie d’ici 2020 pour sa propre marque. L’enseigne avait également indiqué qu’elle travaillera en étroite collaboration avec ses fournisseurs pour étendre cette démarche à tous les œufs du rayon d’ici 2025.

Désormais, Carrefour va plus loin et souhaite étendre son engagement à tous ses magasins en Europe. « Carrefour franchit une nouvelle étape pour le bien-être animal et devient le premier distributeur à s’engager au niveau européen à ce que l’ensemble des œufs à sa marque soient issus de systèmes d’élevages alternatifs à la cage d’ici 2025. Ce nouvel engagement concerne désormais l’Espagne et la Roumanie et vient compléter les objectifs définis en France, Italie, Pologne et Belgique », explique le distributeur sur son site. Plus d’un milliard d’œufs de marque Carrefour et 9 500 magasins sont concernés au niveau européen.

En France, les consommateurs font de plus attention à l’origine des produits commercialisés et l’enseigne l’a bien compris. Aujourd’hui, 70% des œufs à marque Carrefour sont déjà issus d’élevages de poules élevées en plein air. Mais en Espagne, en Roumanie et en Pologne, des efforts restent à faire. Comme l’explique Bertrand Swiderski, directeur RSE de Carrefour, dans les colonnes du Figaro, « la question de l’élevage en batterie des poules n’est pas un sujet chez les consommateurs » de ces pays.

 Bientôt 100% d’œufs de poules élevées hors cage ?

« Carrefour travaillera en étroite collaboration avec ses producteurs et fournisseurs pour atteindre cet objectif », précise l’enseigne, appelant « les fournisseurs de marques nationales à participer à cet engagement européen. Carrefour accompagnera ses fournisseurs et clients pour étendre cette démarche à tous les œufs et atteindre les 100% des œufs issus de poules élevées hors cage d’ici 2025 ».

Aujourd’hui, de plus en plus d’enseignes se sont engagées à ne plus commercialiser d’œufs de poules élevées en cage. Monoprix a par exemple exclu les oeufs de batterie de ses rayons depuis avril 2016. D’autres acteurs de l’agroalimentaire ont aussi fait des annonces en ce sens, comme Sodexo. Du côté des fabricants qui ont déjà banni les œufs de batterie : Amora, Mars, Gü, Michel & Augustin. Bientôt, ce sera au tour de Panzani et Pasquier de les supprimer (d’ici 2025). Récemment, le groupe Nestlé a annoncé qu’il n’utilisera plus d’œufs de poules élevées en cage dans l’élaboration de tous ses produits d’ici 2025.

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème