Une carte localise les bons coins à champignons, sacrilège !

Publié le 26 octobre 2016 à 12:09 Pop culture | 2115 vues

Un Bisontin a créé une carte interactive permettant de géolocaliser les bons coins à champignons. Mais les meilleurs spots, ça ne se dévoile pas comme ça…

La saison des champignons a débuté. Nombreux sont les amateurs à partir à la chasse aux bolets, cèpes et girolles. Mais encore faut-il connaître les bons endroits si l’on ne veut pas rentrer bredouille. Christophe Boutet, directeur d’une école d’informatique à Besançon, a donc eu une idée. Il a créé une carte interactive qui indique avec précision, grâce à des points bleus, les bons coins pour trouver à coup sûr ces trésors. Accessible à tous, cette carte est aussi collaborative. Tout le monde peut y contribuer.

L’initiative est plutôt appréciable, mais pour beaucoup de cueilleurs, c’est un scandale. Dévoiler un coin à champignons ? Malheureux ! C’est un secret. On le garde pour soi et on le transmet à ses enfants, mais on ne le révèle pas sur Internet à la vue de tous. Sans compter que tous les champignons seront cueillis et que rien ne pourrait repousser l’année suivante. « Pour moi, une société qui ne partage pas se sclérose. Ma démarche est donc tout à fait logique et puis, il faut démystifier des choses qui sont relativement communes, se justifie Christophe Boutet à l’Est Républicain. « Entre nous, les champignons, pour en trouver, il faut d’abord faire l’effort de se lever et de se bouger, sans être certain qu’une pousse soit au rendez-vous… Voyez, ça se mérite un peu ! »

La carte piratée

Tout le monde ne partage pas cet avis et des petits malins s’amusent même à pirater la carte. Mardi, celle-ci ne comptait que quelques points, sur la centaine recensée au début. Hier soir, elle était carrément indisponible. « Un vandale efface toutes les données, explique le créateur à Franceinfo. C’est quelqu’un qui maîtrise le numérique, mais sans doute pas beaucoup. En tout cas, il est farouchement opposé à la carte. » À l’heure où nous écrivons ces lignes, la carte est à nouveau accessible, mais pour encore combien de temps ?

Une chose est sûre, on ne badine pas avec les champignons ! Cependant, Christophe Boutet ne va pas en rester là et envisage désormais « de récupérer les données et de publier une nouvelle carte, qui ne sera pas vandalisable ».

Justine Dupuy

  1. Oui, mais tout le monde a oublié de dire que la forêt est à 75% privée! il s’agit donc de vol.
    Il existe des articles de loi qui régissent l’activité de cueillette de champignons.
    Que diriez vous si je venais chez vous me baigner dans votre piscine?
    Cordialement,

    steber2@orange.fr

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème