Ces initiatives pour en finir avec l’obsolescence programmée

Publié le 11 mars 2019 à 12:09 Aujourd'hui | 651 vues

Si vous jalousez le lave-linge de votre grand-mère qui tient la route depuis 50 ans alors que le vôtre tombe en rade à peine 10 ans après son achat, il est possible que votre machine soit victime d’obsolescence programmée.

Selon Planetoscope*, 21,3 kg de déchets électroniques sont jetés par habitant en France chaque année. Qu’il s’agisse d’une imprimante, d’un smartphone, d’un ordinateur portable de nombreuses marques jouent sans évidemment l’avouer sur la résistance de certaines pièces pour réduire la vie d’une machine dans son ensemble. L’obsolescence programmée est une tactique commerciale courante dans l’électronique, mais également dans de nombreux autres secteurs et l’ADEME** le confirme près de 80 % de nos objets ont servi moins de 3 fois par an en 2017. Pour répondre à ce stratagème désastreux pour la gestion des ressources de la planète, l’Union européenne s’est inspirée du Fair Repair Act*** américain afin d’établir une directive visant à rendre les objets plus durables et réparables.

Comment repérer l’obsolescence programmée ?

Ainsi, le degré de réparabilité d’un objet sera mesurable grâce à un indice attestant du temps de réparation, du nombre d’outils nécessaires, de la disponibilité des pièces, de leur prix à l’unité et d’autres caractéristiques selon les secteurs. Ce sera donc à l’ADEME de se charger de cette mission en recueillant l’avis des acteurs de chaque secteur sachant que cet indice ne sera disponible qu’à partir du 1er janvier 2020.

Si vous ne souhaitez pas attendre jusque là pour agir, de nombreuses initiatives luttant contre l’obsolescence programmée ont eu la même pensée que vous. C’est le cas de Buy me once qui a germé dans le cerveau inventif de Tara Button en 2013 quand elle reçut en cadeau une marmite garantie à vie de marque Le Creuset. Six ans plus tard, plus de 2 000 produits se retrouvent sur Buy me once, répondant positivement à cinq questions :

  • Les matériaux et la confection sont-ils au-dessus de la concurrence ?
  • Les consommateurs sont-ils authentiquement satisfaits du produit ?
  • Le produit est-il fabriqué de façon éthique avec des matériaux respectueux de l’environnement ?
  • L’entreprise fournit-elle un service après-vente exceptionnelle ?
  • Le design du produit est-il intemporel ?

Avec ces critères, autant dire que les mailles du filet sont serrées pour les produits de mauvaises qualités. Bien que le site ne soit pas encore disponible en France même s’il comporte des marques françaises, il peut être intéressant de s’y pencher pour observer quelle marque offre les meilleures garanties. De plus aucune marque n’a intérêt à ce que son produit reviennent systématiquement en service après-vente certifiant une qualité globale de ces objets bien au-dessus du lot.

Une association française

L’association HOP (halte à l’obsolescence programmée) a lancé le pendant Français de Buy me once sous le nom de produitsdurables.fr. Le fonctionnement est certes un peu différent puisque ce sont experts, consommateurs et d’autres sites de consommation qui participent à la note finale d’un produit. Toutefois, il semble que certains produits soient un peu trop bien notés pour leur durabilité réelle comme les ordinateurs portables d’Apple connus pour leur réparabilité difficile et coûteuse. La plateforme est encore jeune puisqu’elle a été lancée en décembre 2018. Il semble donc qu’il faille attendre encore un peu pour qu’elle atteigne sa pleine performance.

De l’autre côté du Rhin, Rebuy apparaît comme la meilleure solution pour lutter contre l’obsolescence programmée des appareils électroniques. Basée à Berlin, cette entreprise leader européenne de la réparation vend 30 % à 60 % moins chers ses produits reconditionnés. Bien que l’entreprise ne récupère pas de produits ne s’allumant plus ou trop anciens, elles en rachètent de nombreux aux particuliers qui ne les trouvent plus assez efficaces. En tout et pour tout, vous pouvez vous procurez un Iphone 7, 32 Go pour 290 euros au lieu de plus de 500 euros en neuf. Rebuy propose quatre niveaux d’état avec un prix dégressif : comme neuf, très bon, bon, très utilisé. Une bonne affaire pour vous et pour la planète. Il n’est pourtant pas obligatoire de traverser la frontière pour trouver des firmes de reconditionnement. La France compte également ses petits fleurons dans le domaine tels que Remade, Recommerce ou encore Back market qui commercialise par exemple des iphones X reconditionné au minimum à 640 euros au lieu d’environ 1 000 euros pour le prix d’origine.

Avec ces initiatives qui se complètent plutôt bien dans les diverses parties du processus de l’obsolescence programmée, les produits de mauvaises qualités vont prendre la poussière dans les rayons des magasins.

Liens utiles :

Remade

Recommerce

Back Market

Rebuy

*Planetoscope est un site de statistiques en temps réel

**Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

*** législation visant à une réparation facilitée du matériel électronique défectueux et des machines agricoles.

Martin Dawance

Surprise

Opportunity : le crépuscule d’un demi-dieu de l’espace

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème