Au Chili, des chiens reboisent les forêts brûlées

Publié le 10 juillet 2017 à 14:51 Aujourd'hui | 882 vues

Das, Olivia et Summer, trois chiennes de la race Border Collie, ont reçu une mission importante : semer des graines pour reboiser les terres calcinées. Le trio a déjà réussi à semer 15 bois différents de la région d’El Maule, au centre du Chili.

En janvier 2017, le Chili a vécu « le pire désastre forestier » de son histoire, selon les mots de sa présidente Michelle Bachelet. En seulement quelques jours, les flammes ont détruit la région d’El Maule, au centre du pays. Plus de 467 000 hectares sont partis en fumée et 11 personnes ont perdu la vie. Les forêts calcinées ont été désertées par les animaux sauvages, qui ne trouvaient plus de nourriture et de refuges. Une catastrophe écologique.

Pour faire renaître ces forêts, l’association Pewos a eu une idée originale : faire appel à des canidés pour semer des graines d’arbres, de fleurs et d’autres plantes qui y poussent habituellement. Cette mission a été confiée à Das, Olivia et Summer, trois chiennes de la race Border Collie. Une race qui n’a pas été choisie au hasard. Les Border Collie, au pelage bicolore, sont en effet de parfaits semeurs. Ils sont énergiques et surtout très rapides. Les chiens peuvent aussi parcourir plus de kilomètres que les hommes, jusqu’à 30 kilomètres en une seule journée et répartir jusqu’à 10 kilos de graines. Une belle performance quand on sait qu’un humain ne peut parcourir que 3 kilomètres environ.

Des résultats encourageants

Pour mener à bien leur tâche, les trois chiennes ont été munies d’un petit sac à dos rempli de graines. Ce dernier étant troué, Das, Olivia et Summer n’ont qu’à courir, jouer et sauter pour faire tomber les graines. En trois mois, les canidés ont déjà semé dans 15 bois différents de la région dévastée par le feu. Les résultats portent leurs fruits puisque depuis leur passage, l’herbe a déjà commencé à repousser et des arbustes, plantes grimpantes et champignons ont fait leur apparition, encouragés par l’humidité et l’hiver austral. « Nous traversons des prairies qui sont déjà totalement vertes et c’est vrai que c’est le travail d’elles trois, Summer, Olivia et Das », a déclaré à l’AFP Francisca Torres, directrice de l’association Pewos.

Grâce à ces trois petites chiennes, les forêts pourraient donc renaître de leurs cendres et accueillir de nouveau les animaux. Les renards, les lézards, les lièvres et les colibris pourraient d’ailleurs faire leur grand retour d’ici l’hiver austral (décembre à mars). L’association se focalise aussi sur les fleurs afin de faire revenir les abeilles, dont la plupart ont péri dans les incendies. Celles-ci pourraient revenir au printemps prochain. Pewos estime que, d’ici cinq ans, les bois et prairies de la région auront retrouvé leur écosystème originel.

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème