Comment moins dépenser en vacances ?

Publié le 4 juillet 2019 à 15:18 Aujourd'hui | 256 vues

Potentiel facteur de stress permanent alors que les vacances sont là pour promettre le repos, les dépenses estivales peuvent être largement réduite à condition de s’organiser. 

Les Français ont en moyenne prévu de dépenser 2201 euros lors de leur congé d’été en 2019, indique le baromètre IFOP des vacances. Le chiffre est en augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. Sur les 69 % qui comptent partir, 56 % d’entre eux choisiront la France comme destination. Un bon moyen de faire des économies durant cette période de dépenses incontrôlées de deux semaines en moyenne. Pour passer des vacances entièrement réussie, garder un œil sur ses comptes reste essentiel.

Dépenser moins d’argent n’est parfois qu’une question d’organisation et de choix judicieux. Si les vacances tout compris peuvent se révéler attirantes dans l’ensemble, il faut avoir en tête que le caractère incontrôlable de vacances toutes faites peut occasionner de lourdes déceptions. Garder la manœuvre sur l’organisation des vacances vous permettra de faire des économies là où vous le souhaitez et ainsi de ne pas vous retrouver avec un mauvais buffet à volonté dont vous ne mangerez pas une miette.

Nul besoin de partir loin

Avant de partir à l’étranger demandez-vous si vous ne pourriez pas trouver autant de dépaysement dans l’un des départements de France. Réfléchissez bien, car l’hexagone compte une diversité géologique et culturelle parmi les plus grandes au monde proportionnellement à sa taille. Un double avantage puisqu’en plus de trouver des paysages variés au sein du même pays, on peut estimer qu’ils ne sont pas si éloignés les uns des autres. Vous vous y retrouverez au niveau de vos finances et de votre empreinte écologique en évitant l’avion pour peu que cela vous importe.

L’un des postes de dépenses les plus élevés se trouve être le logement lors des vacances. Plusieurs options s’offrent à vous pour limiter les coûts. Comment ne pas penser au camping qui séduit 7 millions de Français chaque année sur leur propre territoire. Alors que les gammes se diversifient, le camping n’est plus depuis longtemps synonyme d’inconfort et se révèle toujours plus économique qu’une nuit à l’hôtel.

Des astuces logement

Autre solution un peu moins connue du grand public et qui pourrait pourtant révolutionner vos voyages : l’échange de maison. Plusieurs sites proposent d’échanger vos demeures en France ou à l’étranger et bien que les belles maisons s’échangent logiquement avec leurs semblables, il est plus que probable que vous trouviez votre bonheur sur certains sites bien fournis. Plusieurs options s’offrent à vous : l’échange peut se faire de façon simultanée ou différenciée, les sites peuvent être gratuits comme Switchome ou People like us ou payants comme le leader du marché Home Exchange ou son lointain concurrent plus haut de gamme Love Home Swap.
La différence entre les sites payants et gratuits est simple, les premiers proposent beaucoup plus de maisons et offrent quelques garanties de sécurité.
 Il faut donc se faire à l’idée que vous laisserez votre maison ou appartement pendant parfois 3 semaines à des quasi-inconnus, ce qui peut légitimement en refroidir plus d’un. Vu les économies possibles, la question doit tout de même se poser.

Si votre logement ne permet pas les échanges de maisons, il vous reste toujours l’option couchsurfing qui est très adapté aux jeunes vacanciers pour qui le confort n’est pas forcément prioritaire et les nouvelles rencontres toujours les bienvenues. Il s’agit simplement de s’inscrire sur un site et de proposer d’accueillir les personnes que vous souhaitez chez vous gratuitement en espérant que l’on vous rende la pareille. Difficile toutefois pour les hommes de trouver des personnes pour vous prendre en couchsurfing ou même venir chez vous pour montrer patte blanche, il vous faudra faire vérifier votre compte par le site en payant.

Limiter les coûts de vos trajets

Après le logement, le trajet en voiture peut être un domaine d’économie substantielle. Roulez à plusieurs avec des amis, essayez dans le meilleur des cas de rouler avec une voiture pleine en partageant les frais d’essence. Nul besoin de rouler vite ou de prendre le trajet le plus rapide, vous êtes en vacances et vous avez le temps. Dans le premier cas, vous consommerez moins d’énergie et dans un deuxième temps, il faut garder à l’esprit que les autoroutes ne sont pas gratuites. Un GPS vous indiquera des nationales et des départementales et vous aurez donc l’occasion de découvrir des paysages inhabituels.

Les dépenses imprévues, parfois impulsives sont la grande inconnue des vacances. Gardez en tête que si vous partez dans des endroits touristiques en France, tout sera fait pour vous inciter à dépenser  y compris pour ce qui est de la nourriture. Essayez de faire vos courses en gros avant le départ. Dans la détente des vacances vous pourriez vous emporter à manger dehors et faire exploser rapidement votre budget. Faire vos courses vous forcera à manger à l’endroit où vous logez, pour ne pas gaspiller vos achats. Pour garder un budget conforme à ce que vous aviez prévu, des applications ont été mises au point afin de vous épauler.

Faites un budget précis

Bankin’ semble être la meilleure application pour gérer son budget. Elle permet de synchroniser ses comptes en toute sécurité, d’avoir une vision complète de vos finances, de catégoriser vos dépenses et de mettre en place un système d’alerte. Une autre solution plus rudimentaire mais très efficace consiste à n’utiliser que de l’argent liquide et jamais votre carte bancaire pour avoir une vue matérielle sur vos dépenses et voir les billets s’échapper de vos poches. Selon une étude de deux professeurs en psychologie à l’université de New-York et du Maryland Priya Raghubir et Joydeep Srivastava, le fait de payer par carte bancaire pousse à dépenser plus qu’avec du liquide, elle ferait presque disparaître la saine « douleur de payer », sérieux concept étudié par les économistes et psychologues du monde entier.

Enfin, que sont des vacances sans un peu de tourisme ? Là encore, renseignez-vous avant de partir sur les activités à faire une fois sur place. Par exemple, il est très fréquent que les grands musées proposent une journée de visite gratuite durant la semaine. Créez donc un planning en fonction de la gratuité ou des réductions des lieux touristiques. Dans le cas où vous seriez vraiment venu faire des vacances culturelles, pensez aux greeters. Passionnés par leur ville ces guides bénévoles proposent de partager leurs connaissances sur l’endroit, où en général, ils habitent. De plus en plus de villes se mettent à organiser ce bénévolat au vu du succès du concept. N’oubliez pas, les greeters seront toujours ravis de prendre un verre avec vous après une visite. Ces conseils devraient vous aiguiller pour ne pas vider vos caisses durant des congés qui se doivent d’être pleinement reposant.

Liens utiles :

Switchome
Home Exchange
Couchsurfing
Bankin’

Martin Dawance

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème