arbuste gelé

Comment protéger ses plantes en hiver ?

Publié le 24 janvier 2019 à 12:57 Jardin et potager | 412 vues

Si vous n’avez toujours pas mis vos plantes de jardins à l’abri du froid, il est temps de s’y mettre puisque les premières gelées sont désormais passées. Vous trouverez ici quelques tactiques pour lutter contre ce rude hiver. 

Les plantes ne sont pas égales face à l’hiver, celles à feuilles caduques préfèrent dormir plutôt que de se battre avec la nature. D’autres subissent le sort de mourir de froid ou d’être protégée par une main verte comme la vôtre. Ainsi les plantes en pot, les arbustes au feuillage persistant et les jeunes plantations font partie des végétaux qui demandent une attention particulière. Mais comment faire ?

Il est d’abord important d’attendre les premiers gels allant de 0° à -10° et de laisser les plantes exposées quelque temps afin de laisser cours au processus de lignification. Cette étape de la transformation en bois permet à la plante de se protéger du gel puisque la plante contiendra bien moins d’eau. Par ailleurs, les insectes suceurs et les parasites en tous genre auront plus de mal à pénétrer la plante. Bien qu’il faille laisser la plante survivre quelque temps dans le froid, l’intervention humaine est désormais nécessaire.

Le paillage : le nerf de la guerre

Plusieurs solutions s’offrent à vous dont le paillage une des plus populaires. Le procédé consiste en une répartition d’une matière protectrice qui garde la chaleur dans le sol entourant vos arbustes par exemple. À cet effet, de nombreux matériaux sont utilisables : la paille coupé facile à récupérer, les écorces de pin maritime, les feuilles mortes, les copeaux de bois, la paillette de lin, les coques de cacao (Durée : 1 an), le paillis de chènevotte (Durée : 2 ans), le paillis d’écorces de peuplier (Durée : 2 ans) et bien d’autres matériaux isolants. Les plantes en terre doivent par ailleurs être protégées non seulement au niveau des feuilles, mais aussi au niveau des racines qui s’étendent largement autour de la plante. Dès lors, dispersez bien le matériau qui vous servira de paillis. Le buttage, l’action de former une butte de terre autour de la plante afin de favoriser la croissance des racines rend votre plante plus résistante aux intempéries.

Préserver la stabilité de la température

Recouvrir toute une plante de jardin est une technique efficace et parfois indispensable dans les régions froides. À cet égard, il existe des housses de différentes tailles. Ce dispositif fera gagner quelques précieux degrés par l’effet de condensation produit par l’activité de la plante. Évitez toutefois le confinement total d’une plante, laissez la respirer en laissant une ouverture. Dans le cas contraire, la plante peut pourrir. Le voile d’hivernage reste également très efficace pour emprisonner l’air et créer un petit effet de serre tout en laissant passer un peu d’eau pour que la plante ne se dessèche pas complètement.

Les plantes en pot suivent le même principe que leurs grandes sœurs, mais en modèle réduit par l’intermédiaire de cloche en verre par exemple. Souvent placées sur un perron, cette partie de la maison peut se révéler glacial en hiver. En surélevant vos pots avec des briques ou des cales, tout en les isolant, vous créerez une bulle de température que la plante appréciera. En effet le pire ennemi de tous les végétaux reste avant tout les changements de température. Par conséquent, amener les plantes à l’abri du vent contre un mur ou sous un auvent peut être une bonne solution. Comme l’union fait la force également pour les végétaux, essayez de les regrouper pour créer un effet de chaleur de masse. Avec ces multiples conseils, vos petites plantations devraient passer l’hiver sans problème.

Martin Dawance

Surprise

Notre-Dame de Paris : histoire de sa construction

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème