Comment réconcilier urbains et ruraux ?

Publié le 23 mars 2019 à 14:30 Made in France | 237 vues

Le printemps a débuté mais il est probablement plus agréable d’en profiter à la campagne qu’en ville. Avec « Au cœur des paysans » vous n’avez presque plus rien à faire pour organiser vos escapades champêtres et rencontrer des exploitants agricoles.

Sauf mauvaise surprise, le soleil semble faire son grand retour en France. Avec l’arrivée du printemps, la saison des randonnées devrait battre son plein. Difficile de faire son choix quant aux parcours à adopter tant ils sont nombreux dans « le plus beau pays du monde » pour se référer au documentaire à succès de France 2 datant de 2014. La France dispose d’un territoire parmi les plus variés au monde en terme géologique, climatique et culturel offrant des balades à couper le souffle. 

Même s’il n’est pas forcément possible d’aller voir les gorges de l’Ardèche ou du Verdon tous les quatre matins, il existe des petits recoins et des routes dans des zones moins touristiques qui ne vous décevront pas. C’est ce que propose de vous faire découvrir l’association « Au cœur des paysans », pensée à partir du constat établi par son créateur Jean Houdouin, ancien enseignant à AgroParisTech lors d’une thèse rédigée il y a déjà 6 ans sur la rupture consommée entre urbains et ruraux. Fondée en 2016, dans l’esprit d’organiser des rencontres authentiques entre citadins et agriculteurs, l’association a construit plus de 700 km de randonnées parsemées d’environ 70 exploitants agricoles partenaires soit une ferme tous les 10 km de marche.

Redynamiser la diagonale du vide

Le site de l’association compte pour l’instant cinq parcours situés sur ce qu’il est commun d’appeler la diagonale du vide. L’Argonne et les Ardennes sur les traces de la Première Guerre mondiale, le Pays Barrois, l’Aube et son champagne, le Châtillonnais et son crément ou encore les corbières et leurs vignobles sont autant de belles randonnées qui offrent la possibilité de rencontrer sur chacun des parcours des exploitants. « Les retours sont vraiment positifs, du côté des agriculteurs puisque l’occasion leur est donnée de pouvoir s’exprimer sans intermédiaire avec le public et du côté des marcheurs qui développe un réel engouement pour la compréhension concrète de ce qui arrive entre autres dans leurs assiettes. » explique à Réponse Conso Laurène le Norcy, porte-parole de l’association .

Pour découvrir le métier de ses agriculteurs de secteurs très variés, il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site et de réserver une journée ainsi qu’une plage horaire sur laquelle visiter les différentes activités paysannes sur votre route. Sont par ailleurs indiqués les auberges, gîtes et quelques lieux d’artisanat local sur les parcours proposés ainsi qu’un petit guide sur chaque parcours pour préparer sa randonnée. L’année dernière, l’association avait convaincu une trentaine de marcheurs sans communiquer sur le projet, l’ambition est d’en rassembler 200 cette année. À l’avenir, Au cœur des paysans a prévu de concevoir d’autres parcours sur les parties encore délaissées de la diagonale du vide avec la collaboration d’acteurs régionaux et départementaux pour faire découvrir les joyaux cachés de l’hexagone.

Pour en savoir plus :

Au cœur des paysans 

Martin Dawance

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème