La perte de données cause du stress

Comment récupérer des données informatiques perdues ?

Publié le 19 janvier 2019 à 10:30 Aujourd'hui | 594 vues

Si les accidents informatiques ont des origines multiples, notre réaction face à la perte de données est souvent la même : panique à bord ! Mais le stress et l’urgence demeurent les pires conseillers dans cette situation. Voici quelques bonnes pratiques qui vous éviteront de lourds écueils et vous permettront peut-être de sauver ce qui vous semblait perdu à jamais. 

Le jour funeste est arrivé, comme pour la scarlatine que l’on attrape une fois dans sa vie pour en être définitivement vacciné, vous n’accédez plus aux données de votre ordinateur ou de votre disque dur externe. Alors qu’une larme coule dans le coin de votre œil et qu’un nœud se forme au creux de votre estomac, vous regrettez amèrement de ne pas avoir pris vos précautions pour ne pas perdre votre mémoire de fin d’étude ou les photos des premières années de vos enfants.

On ne peut que recommander la sauvegarde systématique et régulière de vos données sur de multiples supports : disques dur externes, clefs USB, ordinateurs fixes, cartes SD... N’embarquez avec vous qu’un seul de ses supports, tout simplement pour éviter de les perdre tous en même temps. Toutefois, notez que ces supports ont eux-mêmes des limites : gardez ainsi en tête qu’un disque dur possède une durée de vie moyenne d’environ 5 ans, et que les modèles externes sont des objets fragiles qu’une petite chute peut faire défaillir.
Pour finir, le stockage de données dans un cloud peut vous sauver la vie de façon simple et efficace. Dropbox, Google Drive, Méga, One Drive… Il en existe aujourd’hui des dizaines, souvent proposés par vos serveurs de messagerie. Seul souci, l’espace gratuit de ces plateformes se remplit vite
(50 gigas pour Mega, 15 gigas pour Google drive, 2 gigas pour Dropbox) et il faut ensuite multiplier les drive ou payer des abonnements mensuels pour stocker l’ensemble des données.

Mon disque dur ne répond plus : comment transférer mes données ?

Il convient d’abord de déterminer la gravité du problème de votre disque dur. Dans le cas où d’autres composants de votre ordinateur sont défectueux, votre disque dur n’est pas forcément touché. Vous pourrez  « mettre en esclave » (nous vous concédons l’étrangeté du terme) votre ordinateur sur un autre poste pour transférer les précieuses données. Pour cela, se procurer un adaptateur IDE/SATA sur USB semble la meilleure solution si vous vous sentez apte à ouvrir la tour de votre ordinateur ou votre disque dur externe pour y récupérer le disque dur en lui-même (la partie plate avec des circuits apparents). L’adaptateur vous permettra de relier directement le disque dur de l’ordinateur défectueux à votre ordinateur de secours, et vous coûtera en moyenne moins de 30 euros. Mais la manipulation peut être un peu complexe pour un novice, aussi n’hésitez pas à vous faire aider par une relation qui connaît le domaine.

Mes données restent inaccessibles : que faire ?

Ce cas fréquent mis de côté, il nous faut descendre plus bas dans les cercles de l’enfer numérique : la panne peut provenir directement du disque dur (de votre ordinateur ou externe) et vous empêcher d’accéder à certains fichiers ou à la totalité d’entre eux. Deux options se dessinent alors : il s’agit d’une panne soit logique soit mécanique du disque dur. Si le premier cas reste moins grave puisqu’il résulte souvent d’une manipulation informatique maladroite de l’utilisateur, la panne mécanique demande bien souvent l’intervention lourde d’une société spécialisée.

Certains s’essaieront à quelques techniques hasardeuses qui auront pour seul résultat d’aggraver la perte de données. Évitez alors de jouer les McGyver en changeant les pièces qui paraissent hors-service par des pièces neuves. On peut aussi trouver sur l’internet, des conseils suivis aveuglément par des utilisateurs désespérés. Dans cet ordre d’idée, la fameuse commande windows CHKDSK a probablement causé des dommages psychologiques chez de nombreux usagers puisque lors d’une utilisation sans précaution elle peut altérer des données qui restaient jusqu’alors récupérables. Bien évidemment secouer son disque dur, technique instinctive mais qui n’a jamais fait ses preuves, demeure une mauvaise idée vu la fragilité de l’objet. Dans tous les cas, il est toujours plus judicieux de faire appel à un professionnel.

Faire appel à un professionnel de l’informatique

Ces précautions prises, une question reste sur toutes les lèvres : vers qui se tourner pour récupérer des données de disque dur interne ou externe ? Si vous avez la chance de connaître un proche, une connaissance pour qui l’informatique n’a pas de secret, il pourra selon son niveau  vous conseiller ou vous aider lors de votre rencontre avec un professionnel. En effet, s’il existe nombre de petits magasins qui se font une spécialité de ce type de panne (lorsqu’il s’agit simplement d’une panne logique) et dont le succès s’explique par des prix défiant toute concurrence, certains d’entre eux profitent toutefois de votre ignorance dans le domaine pour vous facturer une intervention bien plus large que ce dont vous avez besoin et tout cela sans contrat évidemment. Idéalement, faites vous accompagner par un connaisseur ou renseignez-vous s’il n’existe pas près de chez vous des réseaux d’entr’aide.

Une panne mécanique ?

Pour une intervention concernant des pannes logiques et mécaniques, de grosses sociétés spécialisées se distinguent comme Ontrack, leader mondial du marché. L’entreprise américaine est équipée pour tous types d’intervention notamment en salle blanche pour les pannes mécaniques de disque dur. Bien que les tarifs de ces interventions semblent exorbitants, les pannes de disques durs nécessitent une intervention parfois longue par des agents très qualifiés. Ainsi, la fourchette de prix se situe entre 400 et 1400 euros selon les cas. Même si d’autres entreprises proposent des prix moins élevés, prenez garde aux arnaques extrêmement courantes sur internet qui jouent sur l’urgence et la valeur affective des données du consommateur en situation de faiblesse : il suffit pour cela de passer un peu de temps sur des forums spécialisés pour s’en rendre compte (cf supra).
Enfin, si les données concernées ne sont pas celles d’une centrale nucléaire, demandez vous si leur récupération vaut vraiment un prix si élevé.

Nos liens pour vous aider
Des clouds célèbres : Google drive , Dropbox, Mega,  OneDrive, Apple Cloud, Amazon Cloud
Forum : expérience récupération de données de disque dur

Martin Dawance

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème