Cosmétiques faits maison : attention !

Publié le 27 novembre 2017 à 14:51 Aujourd'hui | 1757 vues

Dans une récente campagne, la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA) souhaite sensibiliser l’opinion publique sur les bonnes pratiques à respecter pour faire ses cosmétiques soi-même. 

Depuis quelque temps, beaucoup de personnes décident de changer leur façon de consommer et se dirigent vers des produits bio, notamment pour les cosmétiques. L’ambition première : éviter de mettre sur la peau des substances chimiques et potentiellement dangereuses pour la santé. D’ailleurs, l’UFC-Que Choisir avait révélé en juin dernier que plus de 1 000 produits contenaient des ingrédients indésirables. Sauf que le bio peut vite s’avérer coûteux. Par conséquent, de nombreux apprentis chimistes décident de créer eux-mêmes leurs cosmétiques. Or, beaucoup ignorent les risques et les précautions à prendre avant de se lancer, comme connaître son type de peau, ou tout simplement les bons ingrédients à utiliser. C’est pourquoi, la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA) a décidé de lancer sa campagne de sensibilisation sur Youtube, « la cosmétique maison : pas si simple ! » À travers six spots publicitaires (dont un ci-dessus), la Fédération donne des conseils sur cette tendance du « fait maison »/ « do it yourself » (DIY), allant de la fabrication d’un produit à sa diffusion, en passant par les potentiels effets indésirables.

Privilégiez les ingrédients européens

Pour la confection d’un produit, la FEBEA recommande de choisir des ingrédients auprès de fournisseurs européens et reconnus sur le marché. Ces derniers sont soumis à une obligation générale de sécurité et obéissent à une réglementation stricte qui leur impose d’indiquer la dénomination et le volume exact, ainsi que les risques. « Nos adhérents, qui sont fabricants dans le secteur industriel, nous mettent en garde contre des ingrédients venant d’autres parties du monde, dont la qualité n’est pas toujours sûre, notamment quand ils proviennent d’Asie », explique au micro de Franceinfo Anne Dux, la directrice des affaires scientifiques et réglementaires de la FEBEA. Bien qu’il soit possible de trouver des recettes pour tout, la Fédération rappelle qu’il est déconseillé de faire son propre produit solaire pour éviter les risques de brûlure.

Concernant la conservation, la FEBEA préconise de ne pas conserver un produit fait maison plus de 15 jours, surtout s’il contient de l’eau. « Si vous avez fait une huile de massage, si vous avez fait un savon, un parfum, il n’y a pas de problème de conservation puisque temps qu’il n’y a pas d’eau, il n’y a pas de risque microbiologique », explique Anne Dux. « Dès qu’il y a de l’eau il faut être prudent. Alors vous pouvez choisir de mettre des conservateurs et vous pouvez également conserver votre produit au réfrigérateur », précise-t-elle. La FEBEA explique également qu’il est préférable de privilégier les contenants en verre opaque pour les corps gras par exemple, ainsi que les flacons-pompes « pour éviter de mettre les doigts, et des germes, dans le pot ».

N’hésitez pas à vous tourner vers un dermatologue qui vous conseillera au mieux sur les produits idéals pour votre peau. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la confection de produits faits maison mais que vous voulez éviter les substances indésirables, voici une liste d’applications qui vous guidera pour choisir des cosmétiques sains.

Marie Bascoulergue

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème