Crème solaire : une molécule ultra résistante mise au point pour contrer les UV

Publié le 28 juillet 2016 à 9:00 Aujourd'hui | 721 vues

Des scientifiques ont mis au point une molécule pour contrer notamment les rayons UVA, responsables des coups de soleil et du cancer de la peau.

Appliquer de la crème solaire sur tout le corps : c’est le geste que l’on fait systématiquement pour éviter les coups de soleil. Sauf que ces protections ne filtrent que les UVB, les rayons responsables du vieillissement cutané, et pas les UVA, des ultra-violets qui provoquent notamment des cancers de la peau. Une crème ultra protectrice pourrait bientôt voir le jour.

Des chercheurs britanniques de l’université de Bath, en Angleterre, ont mis au point une super molécule, baptisée « Mitoiron claw » (« griffe de mitoiron », en français). Ce composant chimique serait capable de protéger la peau des effets néfastes des UVA. Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue Journal of Investigative Dermatology.

140 minutes au soleil sans cramer grâce à la molécule

Les scientifiques ont exposé des cellules de peau humaine au soleil, pendant 140 minutes, au bord de la mer. Les cellules n’ayant pas été traitées avec la « griffe de mitoiron » n’ont pas survécu à l’expérience (elles ont complètement disparu) tandis que les autres ont résisté à la chaleur.

Selon les experts, la molécule en question protège les mitochondries, des organites présents dans toutes les cellules du corps humain et qui gèrent la production d’énergie. Au soleil, ces mitochondries libèrent une forte quantité de fer, ce qui perturbe le métabolisme des graisses et des protéines et cause des dommages à l’ADN. Alors la « griffe de mitoiron » vient s’agripper (d’où son nom) aux atomes de fer en excès et empêche les organites de mal se comporter. Ces derniers ne peuvent en effet plus réagir négativement aux rayons UVA et, de manière générale à l’exposition solaire.

D’autres tests avec ce composé sont à prévoir, notamment chez l’homme. Toutefois, si les résultats s’avèrent positifs, les chercheurs espèrent que les crèmes solaires l’intègreront, d’ici 3 ou 4 ans, pour une meilleure protection aux UVA. Si cette commercialisation se fait, ce serait un grand pas pour lutter contre l’apparition de mélanomes. À noter que 150 000 personnes ont été atteintes du cancer de la peau en France, en 2015.

Raphaël BESNARD

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème