Pas de foie gras pour les Californiens

Publié le 18 septembre 2017 à 14:52 Aujourd'hui | 621 vues

La justice américaine a décidé de réinstaurer l’interdiction du foie gras en Californie. Une bonne nouvelle pour les défenseurs de la cause animale, une mauvaise pour les chefs cuisiniers.

Les Californiens devront se passer de foie gras pour les fêtes de fin d’année. Vendredi 16 septembre, ce produit a de nouveau été interdit dans toute la Californie, suite à la décision unanime d’un panel de trois juges de la Cour d’appel de Pasadena. Pour les habitants de la côte ouest, cette décision n’est pas surprenante puisque ce mets de luxe avait été une première fois prohibé en 2012. Il avait ensuite été autorisé dans les restaurants en 2015. Pour l’heure, le foie gras peut encore rester au menu des établissements, tant que tous les recours en justice n’auront pas été épuisés. Après cela, un restaurateur qui sert du foie gras risquera une amende de 1000 dollars, soit environ 840 euros.

« Les bouchons de champagne sautent »

L’interdiction de l’un des symboles de la gastronomie française a été saluée par les associations de défense des animaux comme PETA qui proteste depuis des années contre la pratique du gavage des oies ou des canards. Selon elle, le gavage est purement de la torture. Dans un communiqué, l’association n’a pas caché sa joie et a déclaré : « les bouchons de champagne sautent, car la cour d’appel du neuvième circuit a correctement estimé que l’interdiction du foie gras en Californie ne contrevenait pas à la loi fédérale. » Elle a rappelé que « le faux gras [un pâté végétal, NDLR]  constitue [une alternative] déjà disponible et pouvant être dégustée en son âme et conscience ».

La décision de la Cour d’appel est une bonne nouvelle pour les associations, mais pas pour les restaurateurs. Plusieurs d’entre eux ont déjà fait part de leur colère. Parmi eux, le très médiatique chef cuisinier Éric Greenspan. « N’en manger pas si vous ne voulez pas, mais n’empêchez pas ceux qui veulent le faire », a-t-il lancé au quotidien Los Angeles Times. Et d’ajouter : « Quitte à parler de cruauté, il faudrait commencer par interdire les fusils d’assaut, avant le foie gras. »

Ceux qui contestent l’interdiction ont maintenant moins de 14 jours pour déposer une pétition afin que tous les juges du neuvième circuit examinent la décision prise vendredi dernier par les juges. Si elle était acceptée, la Californie devrait s’en remettre à la Cour Suprême pour que l’interdiction puisse entrer en vigueur.

L’interdiction du foie gras pourrait en tout cas impacter les producteurs français, déjà touchés par les épisodes de grippe aviaire. D’autres produits made in France sont prohibés à l’étranger. Récemment, les autorités sanitaires chinoises ont décidé de suspendre l’importation de certains types de fromages comme le camembert, le brie et le roquefort.

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème