Découverte d’un potentiel remède contre l’allergie à l’arachide

Publié le 21 août 2017 à 11:43 Aujourd'hui | 849 vues

Bonne nouvelle pour les personnes souffrant d’allergie aux arachides. Des chercheurs australiens ont annoncé une avancée majeure dans le domaine médical. Cette allergie, parfois mortelle, pourra être traitée grâce à un traitement à base de probiotiques qui, à terme, pourra devenir un remède efficace. 

L’allergie alimentaire est de plus en plus répandue en Europe. Elle touche environ 6% des enfants et plus de 3% des adultes. Celle-ci se caractérise par un ensemble de réactions immunitaires anormales survenant après l’ingestion d’un aliment particulier et se déclare au niveau de la paroi du tube digestif, comme le rappelle l’Assurance Maladie. Parmi les plus répandues, on trouve les allergies aux fruits de mer, au lait de vache, aux œufs mais surtout aux cacahuètes. Cette intolérance aux arachides est malheureusement l’une des causes les plus courantes de l’anaphylaxie, pouvant parfois être mortelle.

Mais le calvaire de ces personnes, qui doivent être en permanence sur leur garde, pourrait bientôt s’achever. L’Institut de recherche australien Murdoch Children avait développé il y a quatre ans une immunothérapie et les résultats obtenus avaient suscité beaucoup d’espoir. Eh bien bonne nouvelle, la majorité des personnes traitées sont toujours immunisées contre l’allergie, d’après l’étude publiée mercredi 16 août dans la revue The Lancet.

Manger des cacahuètes n’est plus un risque

Au cours des essais cliniques en 2013, les enfants souffrant d’allergie à l’arachide s’étaient vus administrer des probiotiques accompagnés de faibles doses de protéines d’arachides sur une période de 18 mois. À l’issue des tests, 80% de ces enfants pouvaient tolérer l’arachide. En 2017, 70 % de ces enfants peuvent encore consommer des cacahuètes sans pâtir des effets indésirables. Une avancée considérable pour les scientifiques. « L’importance de cette découverte est que ces enfants peuvent manger des cacahuètes comme ceux qui n’ont aucune allergie. Cela prouve que notre traitement est efficace sur le long terme, jusqu’à quatre ans après l’avoir terminé, il est sûr. Cela suggère également que la possibilité d’une tolérance est un objectif réalisable concernant le traitement de l’allergie alimentaire », explique Mimi Tang, auteure principale de l’étude.

Les scientifiques ont établi un partenariat avec une société de biotechnologie nommée Prota Therapeutics pour que le traitement soit développé au plus vite et que la Food and Drugs Administration le valide. « Pour la première fois, nous pourrions avoir des produits sur le marché qui offrent des avantages thérapeutiques significatifs et durables, permettant aux malades de manger des produits à base d’arachide sans y penser, dans le cadre d’un régime régulier tout comme les personnes non affectées », ajoute Suzanne Lipe, directrice de la société Prota Therapeutics et partenaire de l’étude. En attendant que ce traitement miracle soit disponible, il est important de bien surveiller son alimentation en cas d’allergie aux arachides. Et si vous êtes face à une personne faisant une crise, il est important d’appeler les secours au plus vite en composant le 15, le 18 ou le 112.

Alice Glaz

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème