Dépenses énergétiques : les bracelets connectés ne sont pas si fiables

Publié le 29 mai 2017 à 13:34 Aujourd'hui | 709 vues

Selon une étude de l’université de Stanford (États-Unis), les bracelets connectés manquent de fiabilité lorsqu’il s’agit de compter les calories brûlées.

Les bracelets connectés ont le vent en poupe. On les retrouve sur les poignets de millions de personnes. Ces accessoires ont en effet de quoi séduire puisqu’ils nous permettent de connaître en temps réel le nombre de pas effectués dans la journée, son rythme cardiaque, la distance parcourue ou encore le nombre de calories brûlées. Mais ces bracelets sont-ils vraiment fiables ? Pas vraiment, selon une étude menée par des chercheurs de l’école de médecine de Stanford, aux États-Unis.

Les chercheurs ont passé au crible 7 modèles disponibles sur le marché : Apple Watch, Fitbit Surge, Basis Peak, Microsoft Band, PulseOn, Mio Alpha 2 et Samsung Gear S2.  Soixante volontaires (29 hommes et 31 femmes) ont porté ces appareils lors de plusieurs exercices physiques (cyclisme, marche, course sur un tapis). Pour comparer les résultats, les scientifiques ont équipé les candidats d’un électrocardiogramme et d’un appareil mesurant les dépenses énergétiques.

Fréquence cardiaque : les bracelets plutôt précis

Résultat ? Les bracelets ne sont pas parfaits. Ces derniers sont surtout peu fiables concernant les calories dépensées. Aucun appareil n’avait un taux d’erreur inférieur à 20 %. Toutefois, Anna Shcherbina, qui a dirigé l’étude, le concède : « il est très difficile d’entraîner un algorithme qui serait précis pour une grande diversité de personnes, car la dépense énergétique est variable en fonction du niveau de condition physique, de la taille et du poids d’une personne ». En revanche, les bracelets sont plus précis quand il s’agit de mesurer la fréquence cardiaque (5% de taux d’erreur sur 6 des objets testés). À noter que la marge d’erreur était plus élevée pour la marche que pour le vélo pour ces deux paramètres.

Selon les chercheurs, l’Apple Watch est la montre la plus précise pour mesurer l’activité cardiaque (taux d’erreur moyen de 2%). En bas du classement ? La Gear S2. Toutefois, le compteur de calories de la marque à la pomme affiche un taux d’erreur de 40% ! Dans ce domaine, c’est celui du Fitbit Surge (27% de taux d’erreur) qui est le plus performant.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème