Urban Canopee

Des canopees végétales pour faire baisser la température des villes

Publié le 20 février 2019 à 12:46 Jardin et potager | 298 vues

La start-up française Urban Canopee, finaliste du C40, propose de recréer les jardins suspendus de Babylone en associant plusieurs corolles végétales connectées afin de fournir plus de fraîcheur dans les espaces urbains. 

Malgré tous les efforts produits par les villes pour imposer plus de végétation en leur sein, les pouvoirs publics ne sont pas forcément à même de répondre aux besoins de verdures des citadins pour des raisons souvent techniques. C’est à ce problème que s’attaque Urban Canopee, une start-up originaire de l’Ecole des Ponts-Paritech qui ne compte plus les prix aux concours d’innovations depuis sa création en 2016 après 10 ans de recherche et développement.

Alors qu’il semblerait plus intéressant de planter des arbres en ville pour apporter de la fraîcheur lors des périodes de fortes chaleurs, le dispositif Urban Canopee se distingue par son ergonomie. En effet, les racines des arbres posent bien souvent problèmes puisque les installations du sous-sol des villes (électricité, internet, alimentation en eau) sont nombreuses à leur faire obstacle. « Nous aimons beaucoup les arbres mais c’est parfois tout bonnement impossible de les planter dans certains secteurs des villes » ironise Hubert Michaudet, co-fondateur d’Urban Canopee. 

Se présentant comme une corolle d’un alliage de métaux légers sur laquelle sont disposées des plantes grimpantes, la canopée connectée a cet avantage qu’elle est déployable sur des endroits localisés de l’espace urbain manquant cruellement de fraîcheur. Composée d’un pot d’1 m de diamètre, la structure fournit une ombre 35 à 50 m2 autour de sa base, et s’auto-alimente en  énergie grâce à des panneaux solaires embarqués sur la structure.

Urban Canopee 2

Comment fournir de la fraîcheur en ville ?

Pour fournir la fraîcheur tant recherchée dans les villes, Urban Canopee dispose de deux atouts essentiels : l’ombre et l’évapotranspiration. Les plantes grimpantes qui courent le long des corolles fournissent de l’ombre et sont arrosées, initialisant le processus d’évapotranspiration qui produit donc une climatisation naturelle. L’arrosage se fait par l’intermédiaire du pot Sensopee qui rationne les quantités d’eau selon les facteurs environnementaux (qualité de l’air, température). En reliant plusieurs de ces corolles, il deviendra donc possible de s’abriter quelques instants sous de véritables îlots de fraîcheurs dans des lieux où le béton est roi et transforme parfois les villes en véritable four.

Urban Canopee

En ce moment même, finaliste du C40 un réseau de mégapoles du monde entier engagées dans la lutte contre le changement climatique, Urban Canopee devrait s’installer très prochainement à Toulouse, mais aussi dans le secteur de la Défense à Paris. L’innovation pourrait séduire de plus en plus largement les villes au vu de son prix dégressif selon le nombre de commandes et la taille de l’arbre : comptez entre 9 000 à 12 000 euros l’arbre connecté.

 

Martin Dawance

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème