Des jeunes Français plutôt optimistes

Publié le 11 mai 2019 à 9:56 Aujourd'hui | 221 vues

L’ONG commerce équitable Max Havelaar a sondé les 15-25 ans sur leur vision du monde de demain. Loin des clichés, la jeunesse apparaît plutôt optimiste.

Max Havelaar publie un sondage commandé à l’organisme Opinion way concernant les souhaits de la jeunesse pour un monde meilleur. C’est à la lumière de la 19e édition de la Quinzaine du Commerce Équitable qui se tiendra du 11 au 26 mai, que l’ONG Fairtrade Max Havelaar a décidé de donner la parole à la jeunesse. L’enquête en question a été réalisée sur plus de 1000 individus âgés de 15 à 25 ans et contenait plusieurs questions sur des sujets tels que les défis du monde de demain ou encore les priorités pour l’avenir. Enfin, l’enquête formulait la question :  » Le commerce équitable, peut-il être une réponse à ces enjeux ?  » 

À ces questions, la jeunesse estime que la lutte contre le changement climatique demeure la priorité à 47 % tandis que les droits humains fondamentaux sont cités par 36 % des sondés. Payer un prix plus juste aux producteurs agricoles rassemble 31 % des jeunes et changer ses modes de consommation émerge à 27 %. En revanche, la lutte contre l’évasion fiscale n’est vue comme une priorité que par 14 % des sondés. 

Une jeunesse optimiste

Outre ces priorités, les jeunes semblent confiants en l’avenir voire optimistes. Ils sont 71 % à penser que la mondialisation actuelle n’est pas irrémédiable et 21 % à juger qu’un changement de type d’économie est tout à fait possible. Dans cette optique, 64 % estiment que la politique reste le moyen le plus efficace pour changer le fonctionnement de l’économie et juge pour 42 % d’entre eux que les Etats sont les plus à même d’y parvenir largement devant l’Union européenne (13 %) et les autres organismes supra-nationaux (9 %). Les acteurs non-étatiques comme les entreprises et les ONG ne remportent pas non plus l’adhésion des 15 à 25 ans avec respectivement 10 % et 9 % d’entre eux.  

Enfin, en ce qui concerne le commerce équitable dont Max Havelaar est l’un des représentants les plus importants, 87 % des jeunes interrogés considèrent qu’il est un outil efficace pour lutter contre les inégalités au sein du commerce mondial. Ainsi, ils semblent un peu moins nombreux (79 %) à être prêt à s’engager pour ce type d’économie. Par ailleurs, ils comprennent bien les enjeux d’un tel changement et souhaitent à 52 % que les grandes marques proposent des produits rémunérant mieux les producteurs. 

Martin Dawance

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème