Désherbants naturels : nos solutions pour avoir un beau jardin

Publié le 8 janvier 2019 à 11:00 Aujourd'hui | 3435 vues

Adieu les produits chimiques mauvais pour la santé et l’environnement ! Pour éloigner les mauvaises herbes et avoir un beau jardin, des solutions naturelles existent. Suivez le guide.

Avoir un beau jardin, ça demande de l’entretien. L’ennemi juré des jardiniers ? Les plantes dites « mauvaises herbes ». Pour les prévenir et les éradiquer, plusieurs solutions existent, et parmi les plus efficaces : les fameux herbicides dont le célèbre Roundup. Le hic : ils sont très toxiques pour l’environnement et pour notre santé. Depuis le 1er janvier 2019, les pesticides chimiques (produits phytopharmaceutiques) sont désormais prohibés chez les particuliers. Les jardiniers amateurs ne peuvent en effet plus acheter, utiliser et stocker ces produits pour jardiner ou désherber. Pas de panique, des solutions naturelles et tout aussi efficaces existent. Voici quelques astuces et recettes de désherbants sains et écologiques. En plus de faire du bien à l’environnement, vous ferez de sacrées économies.

Désherbants naturels à faire chez soi

Pour prévenir les plantes adventices, le paillage est sans doute la meilleure solution. Privées de lumière, elles ne pourront pas germer et se développer. Il conservera également la fraîcheur et l’humidité de la terre. Les arrosages seront alors moins fréquents Qu’il soit à base de mulch, de broyat de végétaux ou d’écorces, le paillis est idéal. Notre préféré ? Le paillis d’herbe tondue. Très riche en azote, l’herbe tondue sera aussi une excellente source nutritive pour vos cultures.

Deux sortes de paillis sont possibles : avec de l’herbe sèche ou fraîche. Pour un paillis d’herbe sèche, il n’y a rien de plus simple. Une fois l’herbe coupée, étalez-la en fine couche dans un coin ensoleillé de votre jardin. Quand les brins d’herbe seront bien secs (comme du foin), vous pourrez les disperser dans vos massifs de fleurs et au pied de vos légumes, idéalement au pied de variétés à culture lente comme les courges, les courgettes, les tomates et les aubergines. Il faudra former une couche d’une dizaine d’épaisseur, pas plus. Sinon, vous risquerez d’étouffer vos plants, voire de les brûler. Au fil du temps, le gazon formera un compost qui viendra fertiliser les plantes. Quant à l’herbe fraîche, la couche devra être au maximum de 2 centimètres et ne devra pas être laissée en place plus de 8 semaines au risque qu’elle ne pourrisse (risques de maladies et de limaces). Toutefois, l’herbe fraîche est idéale pour les cultures rapides comme les radis, les laitues, les navets et les haricots.

L’eau de cuisson est aussi un très bon désherbant. Il suffit de verser sur les herbes indésirables l’eau de cuisson de votre riz, de vos pâtes ou encore de vos pommes de terre. Attention à ne pas arroser les fleurs et les légumes du jardin. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau bouillante salée. Celle-ci est particulièrement efficace contre les « mauvaises » herbes ou la mousse. Toutefois, utilisez cette solution avec parcimonie car le sel peut vite brûler les racines des plantes. En se stockant dans le sol, il nuit également à la biodiversité. De même si vous utilisez du gros sel, aussi efficace pour désherber. À noter que le bicarbonate de soude est aussi un excellent désherbant. Il protège également les plantes du mildiou, une maladie cryptogamique causée par un champignon affectant de nombreuses espèces de plantes. Surnommée la « peste noire », elle attaque notamment les tomates et les pommes de terre.

Autre alternative pour se débarrasser des plantes adventices : la solution à base d’eau, de sel et de vinaigre.

Pariez également sur le vinaigre blanc ! Toutefois, du fait de son acidité, diluez-le dans de l’eau. Comptez 1 litre de vinaigre blanc pour un demi-litre d’eau. Appliquez la solution en fin de journée et n’hésitez pas à la pulvériser plusieurs fois pour qu’elle soit encore plus efficace. On ne le répètera jamais assez, le vinaigre blanc est pratique pour n’importe quoi. Il est aussi un excellent désinfectant, dégraissant, désodorisant et détartrant. Pour votre réfrigérateur ou vos vitres, le vinaigre blanc est un allié écologique et économique. Il permet aussi de soulager les piqûres de moustique, et d’éliminer les poux !

Autre solution écologique : le purin d’orties. Celui-ci est aussi un désherbant naturel efficace. Le purin d’orties se trouve facilement en magasin mais vous pouvez en faire chez vous. Il suffit de prendre des orties (évidemment) et de couper leurs racines. Mettez au moins 1 kilo d’orties dans un récipient non métallique. Mélangez-les avec 10 litres d’eau et laissez macérer le tout à l’extérieur. Remuez le mélange quotidiennement afin d’obtenir une bonne fermentation et éviter une putréfaction. Des petites bulles doivent apparaître (signe de fermentation) au bout de 5 ou 15 jours selon la température extérieure. Dès qu’il n’y a plus de bulles, filtrez ensuite la solution pour retirer les résidus d’orties. Diluez 1 litre de purin dans 10 litres d’eau et utilisez la solution avec un vaporisateur. Le purin d’angélique est également idéal. Pour cela, il suffit de faire macérer pendant une semaine un kilo d’angélique dans 10 litres d’eau. Versez ensuite la mixture sur les « mauvaises » herbes.

Dans votre cuisine, vous pouvez aussi trouver un ingrédient secret pour désherber efficacement. Il s’agit du liquide vaisselle ! Pour cela, mettez 3 cuillères à soupe de liquide vaisselle dans 1 litre de vinaigre blanc. Versez le tout dans un vaporisateur et le tour est joué. Testé et approuvé !

Vous êtes un adepte des huiles essentielles ? Bonne nouvelle, l’huile essentielle de basilic possède des propriétés insecticides et fongicides. Dans votre arrosoir, mettez quelques gouttes d’huile dans de l’eau avec du savon liquide bio.

Évidemment, pour désherber sans produits chimiques, la meilleure solution est l’huile de coude : désherbez à la main, utiliser une désherbeuse mécanique, etc. Eh oui, un beau jardin, c’est du travail ! Vous pouvez aussi favoriser la biodiversité. Certains insectes sont en effet des armes redoutables contre les plantes indésirables ! Sachez aussi que certains produisent des substances herbicides. Parmi elles : les œillets d’Inde, les soucis et les roses d’Inde.

Aveclogo_mip

 

 

Cet article publié en septembre 2017 a fait l’objet d’une mise à jour. 

Marine VAUTRIN

  1. Nos ancêtres connaissait tout cela par cœur il n’y avait pas de jardinerie du dimanche faire et défaire ça fait deux

Surprise

Notre-Dame de Paris : histoire de sa construction

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème