Disneyland Paris : bientôt la fin des pailles en plastique ?

Publié le 18 juin 2018 à 14:47 Aujourd'hui | 2122 vues

L’association Bas Les Pailles, qui milite pour l’interdiction des pailles en plastique en France, appelle Disneyland Paris à retirer ces tubes polluants ainsi que les agitateurs et petites cuillères en plastique de ses établissements.

 « Imaginez un instant Simba gambader dans une savane jonchée de déchets ou Ariel, sous l’océan, parmi des milliards de paillettes de plastique. » Ce lundi 18 juin, Bas Les Pailles a décidé d’interpeller Disneyland Paris sur l’utilisation des pailles, agitateurs et petites cuillères en plastique au sein de ses parcs. Dans une lettre adressée à Catherine Powell, Présidente-Directrice Générale du groupe EuroDisney, Disneyland Paris,  l’association demande à Disneyland Paris de retirer ces objets polluants de ses établissements. « Pour que la planète qui est célébrée dans les aventures des films et des parcs reste préservée, nous lançons un appel à Disneyland Paris : Stop à l’usage du plastique à usage unique ! », écrit-elle. Et d’ajouter : « Disneyland se présente comme “une entreprise attentive et responsable”. En un an, la consommation de bouteilles en plastique a en effet diminué de 17%. Pourquoi ne pas poursuivre sur cette voie en cessant l’utilisation des pailles en plastique jetables ? »

Les pailles en plastique, des objets extrêmement polluants

Chaque année, 21 millions de repas sont servis dans les 55 restaurants, les 13 cafés et bars et les 2 centres de congrès. Sans compter les pauses goûter, jus de fruits, smoothies, granités… « et leur lot terrifiant de pailles en plastique », souligne Bas Les Pailles. Ces petits tubes sont un fléau pour l’environnement. Rien qu’en France, près de 9 millions de pailles en plastique sont utilisées et jetées chaque jour, uniquement dans la restauration rapide. « Leur petite taille en rend le recyclage quasiment impossible. Elles sont donc au mieux incinérées, libérant des dioxines dans l’atmosphère, au pire, disséminées au hasard des vents, polluant les rues et cours d’eau », rappelle l’association dans sa lettre. En plus de polluer les eaux, ces déchets représentent un danger pour les animaux qui les confondent avec de la nourriture. Ils le sont aussi, in fine, « pour nous tou·te·s, qui consommons de plus en plus d’aliments que la contamination plastique rend toxiques ».

Si Disneyland venait à s’engager, il rejoindrait d’autres entreprises comme McDonald’s qui a récemment annoncé vouloir renoncer aux pailles en plastique dans ses restaurants ou encore le groupe Pernod Ricard qui a indiqué en janvier bannir les pailles, ainsi que les bâtons mélangeurs en plastique non biodégradables de l’ensemble de ses activités. « Continuez à montrer l’exemple et à faire vivre la magie. Refusez les pailles en plastique », conclut Bas Les Pailles.

Marine VAUTRIN

Surprise

Handiplanet : la première plateforme collaborative pour voyager sereinement

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème