Avec le disque vert, bénéficiez de 2h de stationnement gratuit

Publié le 26 janvier 2017 à 17:14 Aujourd'hui | 6721 vues

Le disque vert permet aux automobilistes d’un véhicule propre de bénéficier jusqu’à deux heures de stationnement gratuit. Qui est concerné ? Comment l’obtenir ? Explications.

Posséder un véhicule propre offre de multiples avantages. Et parmi eux, le stationnement gratuit dans certaines communes grâce au disque vert. Lancé en 2008 par l’Association des Voitures Écologiques (AVE), ce dispositif, encore peu connu, permet en effet aux propriétaires de voitures non polluantes de stationner gratuitement pendant deux heures sur des zones de stationnement payant. Dans les villes qui n’en ont pas, des places en centre-ville ou à proximité des commerces peuvent leur être réservées.

Qui est concerné ?

Cet avantage est accordé à toutes les personnes disposant d’un ou plusieurs véhicules émettant moins de 120g/Km de CO2 : électriques, hybrides, GPL (gaz de pétrole liquéfié), GNV, (gaz naturel véhicule), E85 (flexfuel), hydrogènes. Les propriétaires de citadines de moins de trois mètres peuvent aussi prétendre au disque vert, tout comme ceux ayant une auto utilisée en autopartage.

Comment obtenir son disque vert ?

Tout d’abord, renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si votre commune a adopté ce dispositif. Actuellement, 25 villes de l’Hexagone proposent le disque vert. Parmi elles, on retrouve Bordeaux, Alès, Puteaux, Creil, Orléans, Avignon, Angoulême, Colombes, Epernay, Cannes, Vienne, Vannes ou encore Reims. La commune de Reims a d’ailleurs écoulé plus de « 300 disques en seulement trois mois en fin d’année dernière », précise Guillaume Métivier, délégué collectivités du Club des Voitures Écologiques (CVE), animé par l’agence Com’Publics.

Si votre ville est concernée, il faut vous rendre au service stationnement de votre mairie, muni de votre carte grise. Vous recevrez ainsi votre disque vert et un macaron reportant votre numéro d’immatriculation, que vous devrez apposer sur votre pare-brise pour faciliter le contrôle. Le disque et la vignette ne pourront pas être cédés à un autre véhicule.

Le 23 mars 2016, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) a signé un partenariat avec l’AVE afin de favoriser le développement du disque vert au niveau national, notamment auprès des collectivités qui ont décidé de développer les infrastructures de recharge pour véhicules électriques. D’autres collectivités pourraient donc prochainement adopter le disque vert.

Sachez que la majorité des collectivités partenaires ont signé une charte de mise en réseau, ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier de la gratuité de stationnement dans toutes les villes signataires.

À Paris, notez également que les propriétaires d’un véhicule électrique, carburant au GNV ou hybride rechargeable non diesel émettant moins de 60 g de CO2 au Km peuvent bénéficier de la gratuité du stationnement grâce à la carte « Véhicule basse émission ». Le stationnement dit « visiteur » est limité à deux heures et le stationnement résidentiel est lui limité à sept jours consécutifs sur le même emplacement. Cette carte est délivrée gratuitement. Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de la Ville de Paris.

Est-ce gratuit ?

Tout dépend de la municipalité. Une contribution pour les frais d’impression peut vous être demandée mais elle ne dépasse pas, généralement, les 10 euros.

Un disque vert bientôt électronique

En juillet 2016, une convention a été signée avec Parkeon, le numéro un mondial des horodateurs, pour mettre en place une version électronique du disque vert, accessible à partir des horodateurs. Il suffira de saisir sa plaque d’immatriculation sur l’horodateur. L’automobiliste se verra ainsi crédité de deux heures offertes, qu’il pourra compléter en réglant directement sur l’horodateur. La démarche est la même que pour le disque vert version papier. Vous devrez présenter votre carte grise auprès de votre mairie pour être identifié. Cette nouveauté devrait être expérimentée dans 4 ou 5 villes courant 2017.

Voici la vignette et le disque vert :

vignettes

disque-vert-ave-voiture-propre

Marine VAUTRIN

  1. Bonsoir.
    Je reviens du service stationnement payant rue Vauthier Lenoir à REIMS pour obtenir le macaron correspondant à mon nouveau véhicule en remplacement de l’ancien, qui avait déjà un macaron et un disque vert, repris par le concessionnaire. Ma demande a été refusée par manque du Certificat de cession de l’ancien véhicule. Je me pose la question suivante : si j’avais gardé l’ancien véhicule comment aurais-je obtenu le macaron pour la nouvelle voiture ? Dans l’attente de vous lire je vous adresse mes meilleures salutations.
    LUCAS Gilles
    g-lucas@wanadoo.fr

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème