Doyouno : une application pour éviter les arnaques

Publié le 8 mars 2019 à 12:39 Made in France | 580 vues

L’application Doyouno veut révolutionner le contact entre artisans et consommateurs en offrant une vérification poussée de chaque utilisateur et professionnel de la plateforme. 

Le système Google my Business commence à avoir du plomb dans l’aile avec ses campagnes incessantes de cyber-diffamation en particulier à l’encontre d’artisans serruriers, plombiers, peintre en bâtiment, déménageurs, etc. Fomentées par des escrocs qui ne manquent jamais d’idées pour arriver à leurs fins, ces diffamations peuvent revêtir des formes très variées allant du changement de numéro d’un artisan sur son compte Google jusqu’à la publication de photos nuisibles à l’image des commerçants.

L’application Doyouno a l’ambition de remettre un peu d’ordre dans cette partie du web aujourd’hui à la merci des fripouilles en tout genre. Cofondée par Anne-Laure Enjolras en 2017, la plateforme sort du lot pour son attention particulière portée sur la vérification des profils.« Jusqu’à présent, nous n’avons pas reçu de plaintes d’utilisateurs au sujet des artisans inscrits » s’enorgueillit l’entrepreneuse. Et pour cause, la vérification est fouillée puisque pour s’inscrire sur la plateforme, le professionnel doit fournir ses assurances, sa carte d’identité, son numéro de SIRET.

Eviter les escrocs à tout prix

Chaque artisan reçoit un appel de la part de Doyouno pour créer un contact humain avec chaque inscrit et poser des questions particulières à l’activité concernée. Du côté des utilisateurs, il faut aussi montrer patte blanche en particulier lors du dépôt d’un commentaire sous le profil d’un artisan. À chaque commentaire et note donnée l’utilisateur reçoit l’appel d’un salarié de Doyouno pour vérifier sa fiabilité grâce au numéro de facture et aux adresses e-mail. 

Bien entendu d’autres initiatives de ce type existent, mais peu sont aussi diversifiées et vérifiées étant donné qu’un maximum d’informations sont demandées pour établir un compte professionnel y compris des photos de l’ouvrage de l’artisan. La plateforme regroupe, électriciens, peintres, plombiers, rénovateurs, serruriers et réparateurs informatique et mobile placé sur une carte interactive principalement en région parisienne. Elle accueillera bientôt carreleur, chauffagiste, garagiste, menuisier et vitrier. 

Mais comment l’affaire peut-elle devenir rentable ? « Nous avons commencé à monétiser certaines fonctionnalités il y a tout juste un mois, le but serait de déplacer la totalité du processus entre le client et le professionnel et de prendre une commission sur paiement à terme. » explique la cofondatrice.

La réussite de ce type d’application dépend de l’originalité des fonctions proposées, mais aussi grandement du nombre d’inscrits qui provoque un succès exponentiel. De ce côté-ci, l’application totalise 2 000 artisans ainsi que 130 000 utilisateurs. Le dispositif semble donc prometteur et assainira peut-être ce marché miné par les escrocs.

 

Martin Dawance

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème