Des éboueurs turcs ouvrent une bibliothèque avec des livres abandonnés

Publié le 18 janvier 2018 à 12:31 Aujourd'hui | 1564 vues

Depuis plusieurs mois, des éboueurs turcs ont ouvert une bibliothèque dans le quartier de Çankaya à Ankara. Sa particularité : elle est uniquement composée de livres jetés à la poubelle par les riverains.

C’est un problème que les grands amateurs de lecture connaissent bien. Que faire des livres qu’on n’aime pas ou qu’on ne souhaite plus lire ? Des solutions existent afin de leur donner une seconde vie. C’est notamment le cas avec l’entreprise RecycLivre. Née en 2008, cette société collecte les livres d’occasion qui ne servent plus afin de les revendre sur leur plateforme Internet. D’autres solutions existent comme les boîtes à livres de rue où il est possible de déposer un ouvrage afin que d’autres lecteurs puissent en profiter. Malheureusement, certains décident de les jeter à la poubelle. Un drame culturel et écologique.

En Turquie, un groupe d’éboueurs de la ville d’Ankara a décidé de récolter toutes ces œuvres abandonnées afin de créer une bibliothèque publique dans le quartier de Çankaya. « L’idée initiale d’établir cette bibliothèque est apparue après que les ouvriers de la ville ont demandé comment les livres qui avaient été jetés dans les poubelles pouvaient être réutilisés », a déclaré Sema Keskaya, responsable des ressources humaines à la mairie d’Ankara à l’Agence turque Anadolu. « Nous faisons en sorte que les livres jetés à la poubelle, devenus sans valeur, la retrouvent en les rendant accessibles au public », a-t-il précisé.

Déjà plus de 6 000 livres

Installée dans une ancienne usine désaffectée, la bibliothèque était initialement réservée aux éboueurs et aux membres de leur famille. Cependant, la récole fut tellement fructueuse qu’elle a suscité de l’intérêt auprès des riverains. Depuis septembre dernier, les locaux sont ouverts au public tôt le matin et jusqu’à 17h30, ce qui permet de s’y rendre avant d’aller travailler ou durant la pause déjeuner. Aujourd’hui, la bibliothèque ne compte pas moins de 6 000 ouvrages dont des romans, des livres scientifiques, des bandes dessinées, des manuels ou encore des magazines. Des livres en anglais et en français sont également disponibles pour les visiteurs bilingues, précise CNN. Le tout est réparti en 17 catégories, allant de la politique à la littérature. Les riverains peuvent également emprunter des ouvrages pour une durée de deux semaines. Le délai « peut être prolongé si nécessaire ».

Par ailleurs, de nombreux habitués font des dons. La collection de livres est telle que la bibliothèque peut se permettre d’en donner aux écoles, aux prisons ou à d’autres institutions. « Les enseignants des villes de toute la Turquie demandent des livres », a déclaré à CNN le maire de Çankaya Alper Tasdelen. Un succès qui se fait déjà ressentir puisque la municipalité a décidé d’embaucher un employé à temps plein afin de gérer la bibliothèque.

Marie Bascoulergue

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème