Ecomobilité collaborative : La Poste se lance dans l’autopartage et le covoiturage

Publié le 21 septembre 2016 à 11:55 Demain | 1057 vues

La Poste se lance, avec Bemobi, dans l’écomobilité collaborative : le covoiturage et l’autopartage, en s’alliant à deux start-up : WayzUp et Mobility Tech Green.

Avec près de 25 000 véhicules électriques utilisés par les facteurs, La Poste se positionne comme la 1ère flotte de véhicules en France et de véhicules au monde. Avec plus de 35 000 déplacements quotidiens diagnostiqués, c’est un gain de 1 700 tonnes CO2 qui a été estimé. Et pourquoi pas reproduire ce schéma au niveau des professionnels ? La société, spécialisée principalement dans le service postal, s’est donnée l’objectif de réduire l’autosolisme (fait de circuler seul dans un véhicule), notamment sur le créneau du trajet quotidien courte distance. Elle s’est donc lancée dans une nouvelle forme de mobilité durable et collaborative : l’autopartage et le covoiturage au service des entreprises et des collectivités publiques.

Avec Bemobi, La Poste renforce son offre sur le marché de l’écomobilité

La Poste a en effet souhaité optimiser le secteur de l’écomobilité partagée pour les professionnels. Pour cela, elle a regroupé, sous le nom de Bemobi, ses trois filiales déjà existantes : Greenovia (spécialiste des audits énergétiques), Vehiposte (gestion de flotte) et Mobigreen (formation des conducteurs à une conduite économe et à la prévention des risques). L’objectif est de devenir le leader du marché de l’écomobilité à l’horizon 2020. L’offre de Bemobi se divise en trois domaines : le conseil (optimiser ses déplacements professionnels), la gestion (optimisation des flottes) et la formation (changer les comportements des conducteurs). Celle-ci ne proposera donc pas de véhicules puisqu’elle a fait appel à deux start-up spécialisées dans le service de mobilité aux entreprises et collectivités publiques.

La Poste peut donc compter sur Mobility Tech Green (MTG) pour l’autopartage. « Nous sommes très forts sur les régions parisienne et lyonnaise, avec 25 entreprises partenaires. L’alliance avec La Poste va nous permettre de couvrir rapidement l’ensemble du territoire français », rapporte Julien Honnart, co-fondateur de l’entreprise, au site Usine Digitale.

Quant au covoiturage, c’est WayzUp qui est à la tête du projet. Ce dernier a développé une application concentrée sur le trajet domicile-travail, en s’adressant notamment aux entreprises et aux administrations. Les salariés devront s’inscrire sur la plateforme WayzUp. La Poste gèrera, de son côté, le conseil et la commercialisation, basés sur les « meilleurs pratiques » développées par la jeune pousse, rapporte La Tribune. « C’est génial car cela nous permet de développer la solution WayzUp sur l’ensemble de la France en profitant de la force de frappe commerciale et de l’expertise en conseil de Bemobi La Poste. », explique son fondateur, Julien Honnart.

La Poste compte développer de nouvelles offres dans la mobilité. « Nous réfléchissons aux sujets des espaces collaboratifs de travail, de la formation post-permis, du véhicule connecté. », indique Frédéric Delaval, président de Mobigreen.

Raphaël BESNARD

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème