Des enfants syriens comparés à des Pokémon pour qu’on les sauve

Publié le 22 juillet 2016 à 13:13 Aujourd'hui | 938 vues

Profitant de l’engouement mondial pour le jeu Pokémon Go, l’organe de communication des forces révolutionnaires de Syrie a posté sur Twitter des photos d’enfants brandissant des dessins de Pokémon accompagnés d’un message appelant à venir les sauver.

À travers le monde, des millions de joueurs passent des heures à la recherche de Pikachu, Bulbizarre, Rattata et autres créatures imaginaires. En Syrie, les opposants à Bachar el-Assad espèrent que l’engouement suscité autour du jeu Pokémon Go peut leur permettre d’interpeler et sensibiliser la communauté internationale sur la situation des enfants syriens, victimes de la guerre civile qui sévit depuis plus de 5 ans dans leur pays. Sur des photos publiées sur Twitter par l’organe de communication des forces révolutionnaires (RFS Media Office), on peut y voir des jeunes Syriens tenant entre leurs mains des dessins de Pokémon accompagnés d’un message en arabe appelant à venir les sauver. Des appels à l’aide relayés sur la Toile et qui suscitent l’émoi de nombreux internautes.

« Je suis à Kafr Nabl près d’Idleb, venez me sauver »

« Sauvez-moi. Je suis en Syrie »

« Si vous cherchez un Pokémon, vous pouvez le trouver en Syrie. Sauvez-le »

Syria Go

Inspiré de Pokémon Go, le web designer Saif Aldeen Tahhan, réfugié syrien au Danemark, a repris le concept du jeu en postant sur son compte Facebook des images d’une version revisitée : Syria Go. Ici, les Pokémon ont été remplacés par des matériels de première nécessité comme des bouées de sauvetage, des kits de premiers secours, des peluches ou encore des livres d’école. Un autre moyen d’attirer l’attention sur les plus de 280 000 victimes du conflit syrien depuis 2011.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème