Essonne : 2 000 hippocampes retrouvés dans des colis

Publié le 19 août 2016 à 12:24 Pop culture | 901 vues

La douane a fait une macabre découverte dans des colis postaux à Chilly-Mazarin, dans l’Essonne : 2000 hippocampes morts par déshydratation enveloppés dans des sacs plastiques.

« Morts et déshydratés« , voilà dans quel état des hippocampes ont été découverts en vrac dans un sac plastique à l’intérieur de colis postaux, à Chilly-Mazarin, dans l’Essonne. La douane a en effet mis la main sur 800 chevaux de mer le 28 juillet dernier et 1 200 le 8 août, soit 2 000 au total. Ils provenaient de Conakry, en Guinée, et étaient en partance, par avion, pour Hanoï, au Vietnam.

La valeur de cette saisie n’a pu être estimée mais une chose est sûre : ces spécimens vont être détruits, rapporte France 3 Paris Ile-de-France. Les hippocampes sont utilisés dans la médecine traditionnelle chinoise pour, dit-on, ses vertus thérapeutiques et aphrodisiaques ou bien ils sont séchés pour être vendus aux touristes.

Trafic d’hippocampes

Menacée de disparition, cette espèce est protégée par la convention de Washington relative au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Malgré cela, les hippocampes sont « assez souvent » saisis par voie postale, a expliqué Olivier Gourdon, chef divisionnaire des douanes de Paris-ouest, à l’AFP.

En février 2015, 19 000 hippocampes déshydratés, en provenance de Madagascar, avaient été saisis, à Roissy, alors qu’ils devaient être acheminés par voie aérienne à Hong Kong, en Chine. La prise a été estimée à 200 000 euros par les douanes.

Roumaissa Benahmed

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème