États-Unis : un lac pollué tue des milliers d’oies sauvages

Publié le 8 décembre 2016 à 15:43 Aujourd'hui | 916 vues

Dans l’État du Montana, des milliers d’oies sauvages ont été empoisonnées à mort après s’être posées sur un lac toxique d’une ancienne mine de cuivre.

En août dernier, plus de 300 rennes sauvages ont été tués par la foudre en Norvège. Du jamais vu. Récemment, ce sont des milliers d’oies des neiges qui ont été retrouvées mortes près de la ville de Butte (Montana), au nord-ouest des États-Unis. Alors qu’ils tentaient d’échapper à une tempête de neige pendant leur migration, les volatiles ont été contraints de se poser sur les eaux hautement toxiques d’un lac d’une ancienne mine de cuivre à ciel ouvert. L’acide sulfurique et autres métaux lourds présents dans les eaux n’ont laissé aucune chance aux oiseaux.

Des cadavres d’oies des neiges flottent sur les eaux

Selon Mark Thompson, le directeur des questions environnementales au sein de la compagnie minière Montana Resources, qui cogère ce site appelé Berkeley Pit, la surface du lac de 280 hectares était couverte de cadavres d’oiseaux, a-t-il indiqué au quotidien Montana Standard. Pire encore, certains habitants ont trouvé de nombreux oiseaux morts sur le bas-côté des routes ou encore sur le parking d’un supermarché. Les autorités ont assuré tout faire pour sauver les oiseaux retrouvés vivants.

Le 28 novembre dernier, les employés de la compagnie, prévenus de l’arrivée des oies, avaient utilisé des projecteurs de lumière et des avertisseurs sonores pour tenter de faire fuir les volatiles. Malheureusement, ils n’ont pas réussi à éloigner tous les oiseaux. Selon les autorités locales, plus de 10 000 oies se sont posées sur le lac. Pour le moment, le nombre exact des oies sauvages mortes est encore inconnu.

L’ampleur de la catastrophe pourrait notamment s’expliquer par le phénomène de réchauffement climatique. À cause des hivers particulièrement doux de ces dernières années, les oiseaux migrent de plus en plus tard et leur migration ne se fait plus progressivement. Habituellement, la commune de Butte voit passer chaque année entre 2 000 et 5 000 oies.

En 1995, la mine avait déjà connu un drame similaire, 342 oiseaux avaient péri au même endroit.

Justine Dupuy

Surprise

Une semaine après la France, Loop arrive aux USA

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème