Étrennes : à qui donner et combien ?

Publié le 12 décembre 2018 à 9:30 Aujourd'hui | 14829 vues

En cette fin d’année, votre porte-monnaie est très sollicité. Car en plus des cadeaux, il faut penser aux étrennes. Mais à qui donner et quelle somme doit-on débourser ? On fait le point.

Le sapin de Noël, les cadeaux pour la famille, la liste de courses pour le réveillon… Chaque année, c’est la course pour préparer les festivités de fin d’année et gâter son entourage. Mais avez-vous pensé aux étrennes ? À l’approche des fêtes, l’usage est en effet de donner des étrennes. Cette tradition remonterait à l’époque romaine. Le mot viendrait du latin strena qui désigne un cadeau fait pour apporter un bon présage. Il était alors convenu d’offrir un présent pour la nouvelle année à ses amis, ses connaissances mais aussi à l’empereur. Au fil des siècles, la tradition est restée mais les destinataires ont changé. On donne désormais des étrennes aux personnes que l’on souhaite remercier pour services rendus.

Étrennes : à qui donner ?

Aujourd’hui, les étrennes sont souvent données aux facteurs, pompiers, concierges, gardiens d’immeuble, baby-sitters, éboueurs et aux hommes/femmes de ménage. Les dons ne sont pas obligatoires mais ils sont toujours très appréciés.

Étrennes : combien donner ?

Cela dépend de votre générosité. Toutefois, un seuil minimum est conseillé pour éviter de froisser son facteur ou son/sa concierge.

Les pompiers. Les Français sont assez généreux avec les soldats du feu. Ils récoltent de belles petites sommes en échange d’un calendrier. Vous pouvez donner ce que vous souhaitez mais il est d’usage de leur offrir entre 5 et 10 euros. Les pompiers ne conservent pas les dons. L’argent reçu revient à des associations ou à des Amicales de pompiers. À Paris, les dons sont reversés à l’Association pour le Développement des Œuvres sociales des Sapeurs-Pompiers de Paris (ADOSSPP).

Les concierges et gardiens d’immeuble. Que ce soit pour la réception d’un colis ou pour arroser nos plantes pendant notre absence, ils sont toujours présents lorsque l’on a besoin d’eux. Les bonnes manières voudraient que l’on donne en général entre 5 et 10% du loyer mensuel. Mais si vous avez un budget très serré, il est conseillé de débourser entre 30 et 50 euros. Vous pouvez également offrir une boîte de chocolats, mais vous ne serez sûrement pas le seul. Votre concierge ou votre gardien risque la crise de foie.

La femme de ménage. Si vous avez la chance d’avoir une femme de ménage, pensez aussi à elle en la remerciant d’un cadeau personnalisé ou en lui donnant une enveloppe contenant environ 50 euros.

La nounou. La somme dépendra de votre générosité. La baby-sitter répond toujours présente pour garder vos enfants à la dernière minute, soyez donc généreux. Sinon, l’idéal est de lui offrir un cadeau personnalisé qui lui fera tout autant plaisir.

Les facteurs. Chaque année, les facteurs font du porte-à-porte pour vendre leurs célèbres calendriers, souvent illustrés de chatons, de chiots et de beaux paysages. L’usage veut que l’on donne entre 5 et 10 euros. Certains dons peuvent aller au-delà. Sachez que les facteurs achètent eux-mêmes leurs calendriers à des éditeurs. Ils les vendent ensuite en dehors de leurs heures de travail. Pour les facteurs, la somme récoltée de leurs ventes peut même constituer une sorte de 13ème mois.

Les éboueurs. Depuis quelques années, les éboueurs sont de moins en moins nombreux à passer pour les étrennes. Toutefois, s’ils venaient à sonner chez vous, sachez que la moyenne des dons se situe vers 5 euros. Ils vendent généralement des calendriers. Mais attention, certaines communes leur interdisent d’en vendre.  C’est le cas par exemple à Paris. Tous les agents municipaux (éboueurs, égoutiers, etc.) ont « la stricte interdiction, par avis préfectoral, de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire », rappelle la mairie. « Cette interdiction vaut également pour les employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la Mairie de Paris », ajoute-t-elle.

Attention aux escrocs !

Chaque année, des petits malins profitent de la période des étrennes. Ils se font alors passer pour des éboueurs, des facteurs ou bien des agents EDF. Et ce sont les personnes âgées, les plus vulnérables, qui se font généralement avoir. Les malfaiteurs en profitent pour s’introduire dans leur domicile et les voler. Pour éviter ces arnaques, demandez toujours la carte professionnelle de la personne qui sonne à votre porte. Si elle n’en a pas, ne la faites pas rentrer chez vous.

Lire aussi : Vente de calendriers : gare aux arnaques !

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème