Une exoplanète ressemblant à la Terre aurait été découverte

Publié le 17 août 2016 à 12:45 Pop culture | 724 vues

Des scientifiques auraient découvert une planète hors du système solaire dont les caractéristiques seraient proches de celles de notre Terre.

Et s’il existait une planète vraiment similaire à la nôtre ? Peut-être. Une équipe d’astrophysiciens de l’Observatoire européen austral (ESO) aurait découvert une exoplanète (astre situé hors de notre système solaire) ressemblant à notre Terre et potentiellement habitable, révèle le journal allemand Der Spiegel et rapporte Europe 1. Cette planète, découverte depuis l’observatoire de La Silla à proximité du désert de l’Acatama au Chili, serait située à 4,24 années-lumière de nous, soit à 40 milliards de kilomètres. Cette distance est en effet immense mais sachez que jusqu’à aujourd’hui l’exoplanète la plus semblable et proche de la planète bleue, Kepler 454b, et repérée par la Nasa en juillet 2015, se situe à 1 400 années-lumière de notre Terre. L’astre découvert, encore non baptisé, est en orbite autour d’une étoile nommée Proxima du Centaure, soit celle la plus proche de notre Système Solaire.

« Une planète où il fait bon vivre »

La distance entre la planète et l’étoile permettrait de penser que l’eau pourrait y exister dans tous ses états : liquide, gazeuse ou solide. Et qui dit eau, dit vie ! « C’est donc quelque part une planète où il fait bon vivre, un peu comme la Terre, et c’est pour ça qu’on risque de parler de ‘sœur jumelle ‘ de la Terre », explique Alain Cirou, consultant science pour Europe 1 et directeur de la rédaction de Ciel et Espace. Selon lui, cette planète, qui est également rocheuse, serait « habitable » et où « on pourrait y marcher ».

Pour l’heure, on n’en sait pas plus sur cette mystérieuse exoplanète. Les résultats de cette découverte ne seront dévoilés officiellement que cet automne dans une revue scientifique. De son côté, Richard Hook, le porte-parole d’ESO a indiqué avoir lu l’article mais a refusé de confirmer ou de démentir. « Nous ne ferons pas de commentaires », a-t-il réagi selon l’AFP. Un astrophysicien a toutefois indiqué au journal allemand que « trouver ce corps spatial était un travail très difficile. Nous étions aux limites de ce qu’il est techniquement possible de mesurer ».

Cependant, comme le rappelle Le Parisien,  l’ESO avait annoncé en 2012 l’existence d’une exoplanète proche de la Terre. Une annonce qui avait suscité de nombreux doutes au sein de la communauté scientifique. La première exoplanète a été découverte en 1995 et depuis, plus de 4 000 ont été trouvées. La petite dernière serait-elle enfin une candidate sérieuse ?

 

 

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème