Fin des frais d’itinérance, attention aux pièges

Publié le 14 juin 2017 à 12:50 Aujourd'hui | 843 vues

Nous y sommes ! À partir de jeudi 15 juin, nous pourrons dire adieu aux frais d’itinérance. Mais attention, cela ne veut pas dire que l’on peut faire n’importe quoi avec son téléphone à l’étranger. Il y a des pièges à éviter, et nous vous expliquons tout. 

Jeudi 15 juin, après une longue bataille menée par Bruxelles, les frais d’itinérance appliqués aux appels, SMS, MMS et aux connexions Internet en Europe feront parti du passé. À partir de cette date, les forfaits et les offres par carte prépayée seront utilisables dans les 31 pays de l’Espace économique européen et tout cela sans surcoût. C’est-à-dire les 28 pays de l’Union Européenne en plus de la Norvège, de l’Islande et du Liechtenstein. Votre opérateur vous enverra un message jeudi 15 juin pour vous prévenir de la fin des frais d’itinérance.

Fini les longues heures de marche pour trouver un spot WI-Fi gratuit. Vous pourrez utiliser votre mobile comme si vous étiez en France. Mais attention, il reste toutefois des zones d’ombre et vous n’êtes pas à l’abri de mauvaises surprises au retour de vos vacances.

Les appels depuis la France vers un pays étranger restent surtaxés

Attention, bien que les appels effectués depuis un autre pays européen ne soient plus surtaxés, ceux passés en France vers un pays étranger le reste. Sauf si bien évidemment les appels internationaux sont compris dans votre forfait au préalable. Les personnes ayant souscrit chez Free n’ont donc pas à s’en inquiéter.

En revanche, les personnes ayant souscrit à des forfaits haut de gamme chez les autres opérateurs avec un forfait data illimité, sachez que des plafonds ont été mis en place. Chez Bouygues Telecom, si vous disposez d’un forfait 20 Go d’Internet mobile, seul 5 Go seront utilisables en Europe. En cas de dépassement, le surcoût vous sera facturé 7,70 euros par giga-octet en 2017, puis 6 euros en 2018, pour enfin arriver à 4,50 euros par giga-octet en 2019.

Renseignez-vous sur le pays où vous partez

Il est important que vous vous renseigniez avant de partir. Les opérateurs peuvent choisir les pays où les frais d’itinérances seront supprimés. Orange a fait le choix de garantir la suppression des frais d’itinérance au sein des principautés (Monaco, Andorre), des grands duchés (Luxembourg) et autres micro-Etats (Vatican). Mais c’est loin d’être le cas de tous les opérateurs.

Faites attention aussi au pays qui ne font pas partis de l’Espace économique européen. C’est le cas de la Suisse, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, l’Albanie ou encore la Macédoine et la Moldavie. Quant au Royaume-Uni, les frais d’itinérance sont supprimés jusqu’en 2019.

Attention aux limites d’utilisation, aux moyens de transports que vous utilisez et aux fraudes

Sachez que les opérateurs peuvent appliquer à nouveau des frais d’itinérance. C’est le cas si votre consommation dépasse celle de quand vous êtes dans votre pays d’origine. Et ce, pendant quatre mois consécutifs. Mais de panique, en cas de dépassement votre opérateur est dans l’obligation de vous prévenir au préalable. Le surcoût sera facturé 3,2 centimes d’euros hors taxe la minute d’appel et d’un centime d’euros le SMS ou le MMS.

Si vous voyagez en bateau dans l’Union Européenne, vous pourrez bénéficier de l’itinérance aux tarifs nationaux tant que vous êtes connectés à un réseau mobile terrestre. Si les services mobiles sont fournis par l’intermédiaire de système satellite, des services d’itinérance non réglementés (sans plafonnement) vous seront facturés. Faites aussi attention aux frontières, vous pourriez avoir de mauvaises surprises.

Et pour les fraudeurs tout est prévu. En pratique il est plus simple d’acheter une carte SIM dans un pays où les tarifs sont plus avantageux. Il faudra donc prouver sa présence physique dans le pays où la carte SIM est domiciliée. Bon voyage !

Alice Glaz

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème