Fleurir son balcon : certaines règles sont à respecter

Plantes sur un balcon : quelles sont les règles ?

Publié le 27 juillet 2018 à 9:41 Aujourd'hui | 1177 vues

Avoir un petit espace vert, tout le monde en rêve. Alors quand on n’a pas de jardin, le balcon est l’endroit propice pour installer des plantes. Mais attention, certaines règles sont à respecter.

Roses, soucis, pensées… Les fleurs investissent les balcons. Si vous avez aussi envie de fleurir votre extérieur, sachez qu’il y a des règles. En principe, vous avez tout à fait le droit de mettre des plantes sur votre balcon ou terrasse. Toutefois, vérifiez que le règlement de votre copropriété ou qu’un arrêté municipal ne s’y oppose pas. À noter que le règlement de copropriété peut aussi apporter, entre autres, des précisions sur la taille et le poids des pots de vos végétaux.

En l’absence de règles particulières, fleurissez votre balcon. Mais attention, soyez vigilant. Pour des raisons de sécurité, les jardinières et les pots doivent être installés côté intérieur de la rambarde.  Les pots dits « cavalier » doivent être bien fixés.  Si ces derniers venaient à tomber et blesser quelqu’un ou causer un dommage matériel (pare-brise d’une voiture abîmée), votre responsabilité civile peut être mise en cause. Choisissez également des pots étanches ou des soucoupes pour éviter que l’eau ne s’écoule chez vos voisins du dessous. Arrosez avec modération. Une infiltration peut vite arriver.

À vous aussi d’entretenir vos plantes.  Vos voisins peuvent en effet se plaindre du défaut d’entretien de vos végétaux. Le règlement de votre copropriété peut d’ailleurs vous l’obliger.

Balcon : toutes les plantes sont-elles autorisées ?

Contrairement aux idées reçues, vous ne pouvez pas mettre n’importe quelle plante sur votre balcon. Certains végétaux sont proscrits comme l’ambroisie qui peut provoquer des allergies à cause de son pollen. Certains arrêtés préfectoraux imposent d’ailleurs leur arrachage avant floraison. Évitez également les plantes trop odorantes ou encore d’accumuler trop de fleurs qui risqueraient d’attirer les abeilles et autres insectes. Ces derniers peuvent devenir envahissants et présenter un danger si vos voisins sont allergiques. S’ils se plaignent, votre responsabilité peut être engagée si un lien de causalité entre vos plantations et le préjudice qu’ils ont subi est établi, précise l’association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV). Bien sûr, les plants de cannabis sont interdits.

Concernant les plantes grimpantes, faites attention. Celles-ci ne doivent pas détériorer la façade de l’immeuble et déborder chez vos voisins. Pensez donc à mettre en place des treillages et à les tailler.

Justine Dupuy

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème