Les Français invités à compter les oiseaux

Publié le 11 janvier 2017 à 16:26 Aujourd'hui | 1496 vues

Les 28 et 29 janvier se tiendra la cinquième édition du comptage national des oiseaux des jardins.

Et si vous preniez un peu de votre temps pour compter les oiseaux de votre jardin ? C’est en tout cas ce que proposent La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) qui organisent, le samedi 28 et le dimanche 29 janvier, la cinquième édition du comptage national des oiseaux des jardins. Que vous habitiez en ville ou à la campagne, tout le monde est invité à y participer.

Comment faire ?

Le principe est simple : il suffit de compter pendant une heure les oiseaux de votre jardin, le samedi ou le dimanche, idéalement en fin de matinée lorsque les températures sont plus clémentes. Et si vous n’avez pas de jardin, cette observation peut se faire en ville dans un parc public. Un balcon peut également servir de lieu de comptage s’il est aménagé pour accueillir les oiseaux l’hiver. Une fois installé, il ne vous reste plus qu’à compter les visiteurs ailés qui se poseront dans votre jardin. Ceux le survolant ne doivent pas être pris en compte, ni ceux observés dans le jardin du voisin.

Pour celles et ceux qui ne sont pas experts, une fiche d’aide à l’observation rassemblant les principales espèces d’oiseaux qui peuvent être observées est disponible ici. Reste qu’avec tous les va-et-vient des oiseaux, aux mangeoires notamment, il n’est pas facile d’éviter de compter quatre fois le même oiseau. Comment faire ? Pour éviter les doubles comptages, l’Observatoire des oiseaux des jardins explique qu’il ne faut noter que le nombre maximal d’oiseaux de la même espèce observés en même temps. « Si vous observez successivement 4 mésanges bleues, puis 2 et enfin 1, ne notez que 4 mésanges bleues et non 7 », précise-t-on. Pour vous aider à identifier les oiseaux, l’équipe de l’Observatoire est à votre disposition. Vous pouvez leur envoyer une photo à l’adresse oiseauxdesjardins@lpo.fr.

Il faudra ensuite transmettre vos données avant le 28 février sur le site de l’Observatoire :  www.oiseauxdesjardins.fr. Pour cela, il faudra toutefois créer un compte. Un document est mis à votre disposition pour suivre toutes les étapes.

Les oiseaux des jardins se font de plus en plus rares

L’objectif de cette opération est de recenser les oiseaux afin de comprendre leur raréfaction. Car en effet, les piafs tendent à disparaître de nos jardins. Les données enregistrées permettront ainsi d’en savoir un peu plus. Comme le souligne la LPO, les oiseaux des jardins sont de plus en plus menacés. « Parmi les 49 espèces nicheuses auxquelles s’intéresse l’Observatoire, huit sont aujourd’hui menacées de disparition en France (soit 16% des espèces suivies par l’Observatoire), à l’instar du Moineau friquet (Passer montanus) classé ‘en danger’ et du Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) classé « vulnérable », explique La Ligue. Une dizaine d’espèces a vu sa situation se dégrader significativement depuis 2008. C’est le cas du Chardonneret élégant, du Verdier d’Europe et du Serin cini, dont les effectifs ont chuté d’un tiers en 10 ans. »

L’année dernière, plus de 3 600 jardins ont participé à l’opération et plus de 142 838 oiseaux ont été observés. Le moineau domestique, la mésange charbonnière et la mésange bleue ont été les espèces les plus recensées.

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème