La France parie sur les drones pour lutter contre la pêche illégale

Publié le 28 novembre 2017 à 11:18 Aujourd'hui | 588 vues

La France mise sur l’utilisation des drones pour lutter contre la pêche illégale. Les premiers tests ont eu lieu la semaine dernière en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).

Des drones pour lutter contre la pêche illégale ? C’est en tout cas le pari de la France qui a commencé à tester l’utilisation de ces engins volants, ont annoncé dans un communiqué conjoint les ministères de la Transition écologique, de l’Agriculture et des Transports. Une première expérimentation a eu lieu la semaine derrière en baie de Saint-Brieuc. « Deux vols de 4 heures ont permis de tester un drone de 25 kg, mesurant 4,2 m d’envergure pour 1,5 m de longueur, à une distance de près de 20 km de la côte », expliquent-ils, précisant que « cette expérimentation très positive a permis de vérifier l’intérêt opérationnel de cet outil innovant, en conditions maritimes ».

Un déploiement rapide

Il faut dire que le drone présente l’avantage d’être plus maniable et surtout moins couteux que l’avion, actuellement utilisé. « Cette technologie, grâce à son déploiement rapide sur les zones à surveiller est un atout pour améliorer la connaissance des activités de pêche et assurer un ciblage affiné des navires présentant des risques. Elle participera à la lutte contre la pêche illégale dans les eaux de nos territoires d’outre-mer », souligne le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert. L’expérimentation sera en effet étendue à la Guyane.

Dans ce même communiqué, les ministères indiquent que « la direction des affaires maritimes poursuivra en 2018 cette démarche expérimentale et innovante avant le déploiement à terme de cette technologie à des fins de contrôle de la protection de la ressource halieutique et de l’environnement marin ».

Marine VAUTRIN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème