Une glace anti-gueule de bois commercialisée en Corée du Sud

Publié le 27 mai 2016 à 13:16 Pop culture | 808 vues

Afin de lutter contre les méfaits de la gueule de bois, une société sud-coréenne a décidé de commercialiser une glace aux raisins orientaux capable d’apaiser les maux de tête de lendemain de soirée.

Parmi les remèdes anti-gueule de bois, on pouvait compter sur des préparations à base de plantes médicinales comme par exemple le thé à la menthe poivrée ou la tisane au romarin ou bien se contenter d’un cachet d’aspirine, mais jamais on n’aurait pensé manger une glace !

Depuis le 20 mai dernier, des supérettes sud-coréennes vendent des bâtonnets de glace à l’eau qui permettent d’atténuer les effets d’une cuite. C’est la société locale WithMeFS qui a mis au point ce nouveau mode de lutte contre les méfaits de l’alcool. Du nom de « Gyeondyo-bar » qui signifie « tenez le coup », elles sont parfumées au pamplemousse et contiennent, selon Reuters, du jus de raisins orientaux, connu pour ses vertus anti-oxydantes depuis le XVIIe siècle et pour soigner les maux de tête. Cette glace est surtout destinée aux jeunes qui doivent affronter les lendemains de soirée difficiles même si l’ancienne génération boit tout autant. Pour le moment, elle n’est pas commercialisée dans d’autres pays. Alors vrai remède ou stratégie marketing ? L’effet miracle du produit laisse sceptique…

En Corée du Sud, on peut trouver de nombreux produits pour apaiser la gueule de bois : boissons apaisantes comme la très populaire « Condition » ou la « Hut-gae » qui permettrait de combattre certains effets secondaires, pilules voire produits cosmétiques pour rafraîchir la peau après une soirée trop arrosée, le business y est florissant. D’ailleurs, plus de 126 millions de dollars sont dépensés.

Alcool quand tu nous tiens

L’alcool est pour la population sud-coréenne une manière de se détendre et d’affronter la pression sociale. C’est un acte de sociabilisation. D’ailleurs, certains hommes d’affaires concluent de gros contrats autour de bouteilles. Parfois, boire élimine la barrière professionnelle, ce qui permet aux employés et patrons de s’ouvrir plus entre eux. Alors quoi de mieux qu’une tournée de shots ? La consommation d’alcool est donc très importante dans ce pays. Ils sont les plus gros buveurs avec plus de 12 litres d’alcool ingurgités par an et par personne, soit le chiffre le plus élevé en Asie selon l’OMS, l’organisation mondiale de la santé.

L’alcool le plus populaire en Corée est le « soju », une eau de vie à base d’éthanol et d’arômes artificiels. Il est souvent mélangé à la bière, un mélange dévastateur surnommé « La bombe » pour celui qui boit le cocktail. Le prix d’une bouteille de cet alcool ne dépasse pas plus d’un euro.

Attention tout de même, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !

Raphaël BESNARD

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème