Une île des Caraïbes dévastée par les chèvres

Publié le 25 mai 2017 à 9:45 Aujourd'hui | 1081 vues

La petite île de Redonda est devenue totalement désertique depuis que des chèvres introduites par l’homme ont mangé toute sa végétation. Résultat : un paysage lunaire et inquiétant, infesté par les rats. Des défenseurs de l’environnement ont décidé de redonner vie à ce petit bout de terre d’à peine 1,6 km de long. 

Au nord de la Guadeloupe se trouve un petit îlot appelé Redonda, il appartient à l’archipel d’Antigua-et-Barbuda. Cette île a vu sa végétation, autrefois luxuriante, disparaître au fil des années. À cet endroit, il ne reste plus que des chèvres, des rats et quelques défenseurs de l’environnement. Ici, les chèvres, apportées par l’homme il y a 300 ans, meurent de faim ! Et pour cause, elles ont dévoré toutes les plantes qui y poussaient. Le paysage est devenu lunaire.

Évacuation des chèvres en hélicoptère

Pour sauver le troupeau de 75 chèvres et l’île, les défenseurs de l’environnement et les autorités d’Antigua-et-Barbuda ont décidé de les déplacer vers l’île principale de l’archipel, située à 50 km. Le moyen de transport choisi ? L’hélicoptère. Pour éviter qu’elles ne se blessent pendant le trajet, ils ont eu l’idée d’utiliser des frites de natation. Oui c’est très sérieux, celles-ci ont été placées sur leurs cornes, comme le rapporte la BBC. Encore plus loufoque, les défenseurs ont décidé de cacher les yeux des bêtes avec une cagoule, afin qu’elles ne soient pas effrayées. Sur une île déserte, il est compliqué de créer ces accessoires. C’est donc tout naturellement qu’ils ont utilisé leurs pantalons de yoga pour leur coudre de belles cagoules. À croire que les chèvres de cette île ont beaucoup de chance.

Pour le moment, seule une partie du troupeau a été déplacée. Quant aux 5 000 rats présents sur l’île, ils seront tous exterminés d’ici fin 2017. Ces rongeurs ne sont pas aussi mignons que dans Ratatouille, ils sont immenses et certains carnivores. Une fois l’île éradiquée de ces rats, la nature pourra reprendre ses droits.

« Je suis très excitée à l’idée de voir comment la nature va renaître sur Redonda une fois que la menace des espèces invasives aura disparu. D’après ce que nous avons constaté sur les plus petites îles que nous avons restaurées, la transformation va être incroyable », explique la biologiste locale Andrea Otto, à l’ONG Fauna & Flora International.

Jade PANOSSIAN

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème