Journée mondiale sans tabac : nos astuces naturelles pour arrêter

Publié le 31 mai 2018 à 9:40 Aujourd'hui | 1361 vues

Ce jeudi 31 mai 2018 a lieu la journée mondiale sans tabac. Réponse Conso vous offre une sélection d’astuces naturelles pour réussir à arrêter de fumer !

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « l’épidémie mondiale de tabac tue plus de sept millions de personnes chaque année, dont près de 900 000 sont des non-fumeurs qui meurent parce qu’ils ont été exposés au tabagisme passif ». Pour la journée mondiale sans tabac, l’organisation appelle les internautes à partager sur les réseaux sociaux ses infographies intitulées « le tabac vous brise le cœur » qui interpellent les fumeurs sur le risque de maladies cardiovasculaires de la cigarette. En effet, le tabac est la première cause de décès cardiovasculaire en France. Mais arrêter de fumer n’est pas une mince affaire. Selon l’agence américaine National Institute on Drug Abuse (NIDA), « moins de 5 % des personnes qui tentent d’arrêter de fumer par elles-mêmes (sans soutien psychologique ni substituts) réussissent à tenir jusqu’à un an ». Pour contrer ce fléau, voici un TOP d’astuces naturelles pour remporter son combat contre l’addiction du tabac.

L’avoine

L’avoine (Avena sativa) est une plante appartenant à la famille des poacées (graminées) avec des propriétés favorables à un sevrage de nicotine. En effet, la tige de la plante est riche en saponine, flavonoïde, alcaloïde, stéroïde, calcium, silice, fer, manganèse, en zinc, en vitamines B et en acides aminés (lysine et thiamine). Les graines de l’avoine contiennent également des alcaloïdes (substance organique d’origine végétale contenant de l’azote). Selon certaines études, les alcaloïdes de la plante de l’avoine ont des propriétés sédatives, calmantes, antidépressives et qui permettent de traiter des troubles nerveux et des insomnies. Un remède efficace pour la transition d’un fumeur. On pense même que la teinture mère d’avoine favorise la désaccoutumance au tabac et réduit le désir de fumer. Mais attention, l’avoine ne déploierait ses vertus que dans les organismes des « petits fumeurs » qui consomment quelques cigarettes par jour et non pas plus d’un paquet. Pour profiter de ces bénéfices, on peut mélanger une cuillère à soupe d’avoine dans deux tasses d’eau bouillante. On laisse la mixture reposer une nuit puis on la fait bouillir le lendemain matin pendant 10 minutes. On peut ensuite boire le mélange après chaque repas sauf celui du soir.

Consommer certains aliments

Des aliments vous permettraient de passer plus facilement l’envie d’une cigarette. Le gingembre serait l’aliment phare pour arrêter de fumer. Il dispose d’effets concrets sur l’organisme en boostant la circulation sanguine et en renforçant le cœur. Prenez une racine fraîche d’un cm et mâchez-en un morceau à chaque fois que vous ressentez l’envie de fumer. Vous pouvez également mâcher des feuilles de menthe fraîche, du sel, des graines crues de tournesol, des bâtonnets de réglisse (qui peuvent se prendre en main comme une cigarette), du miel ou de la cannelle pour obtenir un effet similaire. Vous pouvez aussi ajouter à vos plats du piment de cayenne : il aide à désintoxiquer l’organisme des substances nocives présentes dans la cigarette, tout en diminuant l’envie de fumer. Une envie de cigarette ne dure en moyenne que cinq minutes : l’important est de la faire passer. Vous pouvez également garder du clou de girofle en bouche ou manger du ginseng, plante qui empêche la production de dopamine qui est la sensation de bien-être stimulé par la nicotine.

Sentir de l’huile essentielle

Sentir un flacon d’huile essentielle d’orange douce passerait l’envie de fumer. Vous pouvez sentir le flacon à plusieurs reprises dans la journée. Les huiles essentielles vous apaisent et vous aident à vous sentir plus serein. Vous pouvez également diffuser l’huile essentielle dans toute la maison grâce à un diffuseur. Il existe aussi des mélanges naturels à essayer comme de mélanger 30 gouttes d’huile essentielle de lavande avec 30 gouttes d’huile essentielle de marjolaine et 30 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang dans un flacon de 15 ml. Si l’envie de fumer est trop forte, placez une goutte d’huile essentielle de mélisse officinale sur le creux de votre coude trois fois par jour. Une « recette de grand-mère » propose également une mixture à appliquer sur le haut de la lèvre, sous le nez ou à inhaler sur un morceau de coton.

Les plantes

Les symptômes du sevrage de la cigarette sont nombreux : irritabilité, état de manque, déficit d’attention, problèmes de sommeil, accroissement de l’appétit…mais les vertus de certaines plantes permettent de les apaiser. Ainsi, le coquelicot effacerait les sensations de manque, la taurine protège les cellules soumises au stress, le plantain calme les irritations dues à la toux et dégoûterait du tabac, la lavendula calme le système nerveux, les douleurs musculaires et l’effet de manque, le romarin calme la toux et améliore la respiration, le cacao stimule l’énergie et empêche la dépression, l’hysope et la camomille atténuent l’anxiété, la lobélia réduit l’envie de fumer, le thym diminue les infections récidivantes, l’acide alpha-lipoïque s’oppose à la déprime et au manque d’énergie, le camélia sinensis diminue la sensation de fatigue et lutte contre la prise de poids, et la bétaïne glycine augmente les effets anti-cancérigène et antidépresseur ainsi que la protection cardiovasculaire. La plante la plus recommandée est la valériane pour ses effets très efficaces sur le stress et l’insomnie. On peut la consommer en infusion en mélangeant 15 grammes de racine à de l’eau chaude qu’on laisse reposer une nuit. On peut ensuite en consommer deux à trois tasses par jour et de préférence avant de dormir.

Moins connu, le kudzu est une plante grimpante originaire d’Extrême-Orient aux vertus anti-tabac, anti-alcool et anti-drogue. Riche en antioxydant, elle permet à l’organisme de s’adapter au stress en le calmant, le dépurant, en protégeant son rythme cardiaque, et en modérant fortement l’effet de manque. Les racines de kudzu existent sous forme de gélules qu’on peut consommer de 2 à 8 fois par jour avant le repas avec un verre d’eau. L’idéal est de faire une cure de trois mois selon les spécialistes.

L’auriculothérapie

Suivant les principes de l’acupunture, l’auriculothérapie aurait les vertus de faire passer l’envie de fumer. Issue de la médecine traditionnelle chinoise, la méthode ne s’applique cependant qu’aux petits fumeurs (moins de 20 cigarettes par jour). Pour la pratiquer, il faut se faire poser des petites aiguilles sur les « réseaux d’énergie » de votre oreille. Pour limiter l’état de manque, les aiguilles doivent rester deux à trois semaines.

Planifier son arrêt

Pour réussir à arrêter de fumer, il faut le planifier comme un véritable exercice. Avant de se lancer dans le projet, il vaut mieux avertir tout d’abord son entourage proche, à la fois pour tenir son engagement et pour recevoir du soutien émotionnel. Par la suite, il vaut mieux fixer une date précise. Le Jour J se marquera dans votre mémoire et vous permettra de mieux tenir psychologiquement. Lorsque cela est fait, sortez une feuille et listez les raisons pour lesquelles vous voulez arrêter de fumer. Celles-ci varient d’une personne à une autre mais sont primordiales pour tenir son arrêt. Il est aussi important de consigner les bénéfices de l’arrêt de la cigarette (une meilleure peau, une meilleure respiration, pouvoir faire du sport plus longtemps, ne plus cracher, ne pas mourir jeune…) mais aussi les désavantages qu’il y a à fumer (dent jaune, poumon noir, toux, crise cardiaque…). Une autre astuce est de se répéter intérieurement à chaque cigarette qu’on veut arrêter de fumer, que l’on aime pas le faire. Si vous le faites à chaque cigarette pendant deux à trois semaines, vous allez vous convaincre inconsciemment que vous n’aimez plus fumer et réussir plus facilement à vous en passer pour le reste de votre vie.

Se faire diversion

Bien qu’on ne s’en doute pas, la vraie difficulté dans l’arrêt de la cigarette réside dans l’idée de ne plus y penser. Quand l’envie nous vient à l’esprit, il faut absolument tenir et se changer les idées. Pour cela, on peut par exemple changer sa routine pour se faire diversion. Si vous avez l’habitude de toujours fumer une cigarette avec votre café : buvez plutôt du jus de fruit pendant quelques temps. Si votre faim augmente en retrouvant un meilleur goût de la nourriture, ne vous privez pas. Vous pouvez faire des goûters sains avec du céleri, des radis, des tomates, ou des amandes. Vous pouvez également boire beaucoup d’eau, mâcher un chewing-gum, partir en promenade, faire un jogging, vous brosser les dents ou faire une sieste selon ce qui vous aide le mieux à passer l’envie. Plus le temps passera, plus les envies diminueront d’intensité, jusqu’à complètement disparaître.

Claire Lebrun

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème