La consigne à grande échelle pour mai 2019

Publié le 3 avril 2019 à 11:30 Ma vie zéro déchet | 860 vues

Le système de consigne serait en passe de déborder du simple crade d’initiatives très locales : plusieurs grandes marques se seraient en effet mises d’accord pour créer un circuit d’emballages consignables. Eclairages.

La consigne reprend un peu de terrain depuis sa complète disparition à l’orée des années 1990 couronnant la toute-puissance du plastique. Il faut savoir qu’aujourd’hui le verre dans les emballages de tous types représente 8 milliards de ventes d’UVC (unité de vente consommateur) sur 94 milliards de produits vendus, soit 8,5 % seulement des emballages ! Alors que la conscience écologique commence tout juste à rencontrer un vrai poids politique, elle peine encore à se traduire en geste à très grande échelle. Pour le cas de la consigne, il faut pour le moment surtout s’appuyer sur les petites initiatives comme la bouteille Lorraine, ou la filière de réemploi des pays de la Loire « bout’ à bout' » ou encore OC’ consigne en Occitanie. Il ne manquait que les grands groupes pour donner un coup de collier au réflexe de la consigne.

C’est lors du dernier forum de Davos en janvier 2019 que l’entreprise Terracycle (leader mondial du recyclage complexe) a dévoilé sa collaboration avec plusieurs multinationales pour traiter de façon plus massive cette problématique. Nommée Loop, le projet consiste en une plateforme e-commerce dont la particularité est que l’ensemble des produits proposés n’aurait que des emballages recyclables. .

Une initiative suivie par les grands groupe

De célèbres marques comme Nestlé, PepsiCo, Unilever, Mars Petcare, Procter & Gamble, The Clorox Company, The Body Shop, Coca-Cola European Partners, Mondelēz International, Danone, Jacobs Douwe Egberts, Lesieur, BIC, Carrefour et Tesco (leader de la grande distribution en Grande-Bretagne qui lancera le système Loop vers la fin 2019) ont ainsi annoncé se lancer dans l’aventure Loop. On note aussi la participation d’UPS ainsi que celle de SUEZ groupe de gestion des ressources énergétiques.

En France, le système promet de séduire bon nombre de consommateurs lors de son lancement en début mai 2019 tant le processus pourrait changer la donne en matière de pollution plastique et se généraliser. La commande se fait sur le site Loop pour être livré dans un sac Loop. Les produits sont ensuite récupérés par un transporteur partenaire pour être nettoyés de nouveau remplis ou recyclé. Somme toute, un processus classique de consigne, mais informatisé et à très grande échelle qui pourrait drastiquement réduire le problème des déchets d’emballage. 

Plus d’info sur le site loop

Martin Dawance

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème