Lactel lance sa Fondation d’Entreprise sur les bonnes habitudes alimentaires

Publié le 8 octobre 2019 à 10:58 Aujourd'hui | 496 vues

Parce qu’un enfant sur 4 ne mange pas le matin, et que pour 43 % de ceux qui prennent un petit déjeuner ce dernier est déséquilibré, Lactel lance sa Fondation d’Entreprise pour informer les familles de la nécessité des produits laitiers le matin.

Anne Charlès-Pinault, Directrice générale de Lactel, et Catherine Roux, Présidente de la Fondation d’Entreprise Lactel, ont présenté ce lundi 7 octobre les grandes orientations de leur fondation, créée en avril 2019. « Les valeurs humaines de l’entreprise et l’engagement solidaire très fort des salariés ont été le premier moteur de création de cette fondation », a martelé Anne Charles-Pinault.

Relais sportif et solidaire appelé Force, Solidarité et Humilité (FSH du nom aussi d’une maladie musculaire d’origine génétique) pour le Téléthon en 2017, actions avec le Secours Populaire en 2018, courses pour l’association Lorette Fugain en 2019 : la patronne de Lactel a ainsi rappelé les nombreuses initiatives spontanées des collaborateurs du groupe depuis de nombreuses années, présentant ainsi la Fondation d’Entreprise comme une finalité qui s’imposait pour accompagner les salariés dans leurs actions solidaires.

Agir, Etudier, Informer : les trois piliers de la Fondation

Dotée d’un budget de 750 000 euros répartis sur 5 ans (150 K€ par an), 10 salariés de Lactel seront en charge d’animer la Fondation. Derrière les trois piliers Agir, Etudier, Informer, il s’agit d’aider les familles à reprendre de bonnes habitudes alimentaires. En effet, 1 enfant sur 4 arrive à l’école le matin le ventre vide, ce qui est bien sûr dommageable pour le développement de l’enfant et son apprentissage scolaire. Les familles défavorisées sont particulièrement touchées : c’est d’ailleurs une préoccupation du gouvernement qui a introduit des petits déjeuners gratuits dans les zones d’éducation prioritaires (ZEP) depuis cette rentrée.

Au sein des foyers qui prennent un petit déjeuner, 43 % ont un repas déséquilibré : « faute de temps le matin, de stress, beaucoup de familles peuvent mettre les plus petits devant un écran, ou les adolescents seuls à décider de leur menu » a précisé Catherine Roux. « Or les recommandations du PNNS* sont formelles : il faut un produit laitier, un produit fruité et un produit céréalier au petit-déjeuner ».

La Fondation d’Entreprise se donne donc pour mission d’organiser autant des conférences gratuites sur le sujet que des ateliers parents-enfants pour réapprendre à dialoguer ensemble autour de cette thématique et donner des repères nutritionnels aux familles. D’abord organisés dans la région historique de Lactel à Laval, ces initiatives pourraient se déployer au niveau local partout en France autour des points de production du groupe. Ce sont en effet des salariés bénévoles qui animent ces rencontres sous forme d’ateliers.

Partenaire des « Journées des Oubliés des vacances »

Le Secours Populaire emmène depuis déjà 1979 des enfants le temps d’une journée ailleurs que dans leur région, pour les sortir un peu de leur quotidien. Rappelons qu’en 2019 encore, un enfant sur trois ne part pas en vacances en France. La Fondation d’Entreprise Lactel soutient cette initiative en apportant des kits Yéyéyé du nom de sa campagne d’information (moyen mnémotechnique pour retenir les trois fondamentaux du petit déjeuner : laitIER, fruitIER et céréalIER). Cette année, 13 000 sacs garnis des 3 éléments de base du petit déjeuner, ainsi que des liflets d’information, ont ainsi été distribués.

Un appel à projets doté de 40 000 euros

Pour favoriser des initiatives proches des missions de la fondation, un appel à projets a été annoncé. 40 000 euros seront mis à disposition d’un ou de projet(s) en lien avec les bonnes pratiques alimentaires ou l’aide au public défavorisé. Tout type de structure peut postuler jusqu’au 5 novembre 2019.

Le groupe Lactélis a été chahuté ces dernières années par le scandale du lait infantile contaminé en 2017, et par les nombreuses critiques sur sa façon de traiter les petits producteurs laitiers. La Confédération paysanne attaque même en justice Lactalis cette semaine (l’audience aura lieu le 22 octobre) pour non-publication de ses comptes annuels. Le lien semble donc facile pour voir qu’avec cette fondation le groupe se rachète une réputation. Peut-être, sans doute. Il n’en demeure pas moins que, comme l’a souligné Catherine Roux « les salariés sont aujourd’hui tous en quête de sens et veulent que l’entreprise dans laquelle ils travaillent aient un rôle sociétale » dont ils peuvent être fiers. Si cette fondation peut aider l’entreprise a évolué, tout aidant des familles, notamment défavorisées, saluons l’effort.

Pour en savoir plus :
Le site de la Fondation d’Entreprise Lactel
*Le Plan National de Nutrition Santé

Eléonore Verdy

Surprise

Movember : un mois pour se faire pousser la moustache et faire des dons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème