L’agriculture bio a le vent en poupe en Bretagne

Publié le 2 février 2018 à 12:28 Aujourd'hui | 1024 vues

En 2017, le développement de l’agriculture bio s’est poursuivi en Bretagne avec 383 nouvelles fermes, selon la Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques de Bretagne. Le secteur des légumes et celui du lait prédominent dans la région.

L’agriculture biologique gagne du terrain en France depuis plusieurs années. Selon les derniers chiffres de l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique, Agence Bio, publiés en 2017, le nombre de fermes biologiques en France a augmenté de 12% entre 2015 et 2016. Elles étaient au nombre de 32 264. La Bretagne vient confirmer cette tendance. Selon les chiffres de la Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques de Bretagne diffusés le 1er février 2018, cette région de l’ouest de la France compte sur son territoire 2 730 fermes bio, dont 383 nouvelles. Au total, cela représente une hausse de 13,4% en l’espace d’un an.

Un engouement pour le bio qui dure, puisque fin 2016, 432 nouvelles fermes ont vu le jour en Bretagne. Une année record dans la région. D’ailleurs, en l’espace de 10 ans, elle a vu son nombre de fermes bio multiplié par trois et en a recensé 1 783 nouvelles (elles étaient 948 en 2007). Malgré tout, des disparités existent entre les départements. Alors que le Finistère compte 720 fermes, le Morbihan n’en a que 628. L’Ille-et-Vilaine et les Côtes-d’Armor se suivent de près avec respectivement 702 et 680 exploitations agricoles bio.

Davantage de fermes laitières

Certaines filières tirent davantage leur épingle du jeu, parmi elles, celles du lait et des légumes. En 2017, c’est dans le domaine de la production laitière bio qu’il y a eu le plus de nouvelles fermes (89). Cette filière représente à elle seule 28% des exploitations bio de la région avec 771 fermes. Vient ensuite la production de légumes avec 655 exploitations dont 72 nouvelles. Le domaine de la volaille bio connaît quant à lui un véritable pic puisque 51 nouvelles fermes ont été recensées entre 2016 et 2017 contre 10 entre 2015 et 2016. Les activités bio les moins dominantes en Bretagne sont l’apiculture (21 fermes), les cultures fourragères (48 fermes) l’aquaculture et les produits de la mer (53 fermes) et l’élevage de caprins (61 fermes). Dans un communiqué, la Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques de Bretagne explique que « la volonté annoncée de cette filière, poussée par la demande sociétale et la grande distribution de se détourner progressivement des œufs issus de poules en cage au profit des élevages «  »alternatifs » porte donc ses fruits ».

Marie Bascoulergue

Surprise

Zéro déchet : comment faire ses pastilles WC maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème